"Un jour mémorable" pour Ferrari à Austin

Si Ferrari AF Corse s'est imposé à Austin avec la paire Calado/ Pier Guidi, les deux hommes ont eu fort à faire puisqu'ils ont vu leur avance réduite à néant en milieu de course, avec d'être victimes d'une crevaison dans les derniers tours.

Ferrari avait signé la pole position avec l'équipage Rigon-Bird sur la #71, mais Davide Rigon était surpris au départ par l'Aston Martin #95. L'Italien revenait sur la voiture des Danois à la fin de son relais, mais il était dépassé par son équipier James Calado sur la #51 pour le gain de la deuxième place, juste avant les ravitaillements.

La #51 prenait la tête et se forgeait une avance d'une demi-minute, mais voyait son avantage réduit à néant en raison d'une neutralisation. La Ferrari de pointe reprenait les devants et le large, mais était cette fois ralentie par une crevaison à seulement 11 tours de la course, qui contraignait Alessandro Pier Guidi à s'engouffrer dans les stands pour un changement de pneus.

Mais, grâce à une manœuvre éclair des mécaniciens AF Corse, Pier Guidi pouvait conserver de peu sa première place devant la Porsche de Kevin Estre et Michael Christensen, avant de filer vers la deuxième victoire de l'équipage cette saison. Avec ce succès, Pier Guidi et Calado se replacent dans la course au titre, revenant à un point des pilotes Ford Andy Priaulx et Harry Tincknell, et à une seule unité des pilotes Porsche Frédéric Makowiecki et Richard Lietz, les deux équipages leader du championnat ayant dû se contenter des septième et sixième rangs, respectivement.

La fête était presque totale dans le clan Ferrari puisque la deuxième voiture, celle de Sam Bird et Davide Rigon, arrachait la troisième place du podium derrière la Porsche. Les deux hommes pointent à un point de leurs équipiers.

"Nous étions proches des larmes"

"Quelle journée !", exultait James Calado. "Nous avons décroché une victoire sur la piste qui n'a jamais été facile pour nous, mais quel effort ! Nous sommes vraiment bien partis. J'ai gagné une position au départ et la 488 GTE était immédiatement meilleure que les autres voitures. Puis la voiture de sécurité a détruit notre avantage et nous avons dû repartir à nouveau à zéro."

"Nous l'avons fait et, lorsque Alessandro a subi une crevaison vers la fin, nous étions proches des larmes. Mais lorsque j'ai vu que nous étions toujours en tête, mon cœur s'est emballé d'excitation. C'est une journée mémorable."

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Événement Austin
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Alessandro Pier Guidi , James Calado
Équipes AF Corse
Type d'article Réactions
Tags endurance, gte