WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
21 jours

La chronique de Timo Bernhard : Joie et désespoir pour la Porsche n°1

partages
commentaires
La chronique de Timo Bernhard : Joie et désespoir pour la Porsche n°1
Par :
21 avr. 2016 à 12:00

Dans la première d'une toute nouvelle série de chroniques pour Motorsport.com, la star de Porsche en WEC Timo Bernhard revient sur la manche inaugurale difficile de la nouvelle saison pour l'équipage de la Porsche n°1.

#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
Timo Bernhard, Porsche Team, Hans-Joachim Stuck
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley, #2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
Mark Webber, Porsche Team
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley

Il ne pourrait pas y avoir un meilleur circuit que Silverstone pour donner le coup d’envoi de la saison. Le circuit est chargé d’histoire et c’est fun d’y piloter, c’est une piste historique avec un tracé exigeant, et le public britannique rend l’ambiance incroyable peu importe la météo. 

C’est toujours excitant de monter dans une nouvelle voiture de course, mais avoir le numéro 1 cette année est encore plus particulier, et bien sûr nous voulons défendre notre titre.

Ces deux dernières années, nous nous sommes concentrés sur le développement de la voiture avec la perspective du Mans dès le début de la saison, mais cette année nous sommes arrivés sur la première course avec un package aéro chargé en appui. Dès les premiers essais, on a pu voir à quel point cela convenait au circuit.

Mark et Brendon ont participé aux qualifications, ce qui était une tâche difficile dans des conditions humides. Avec les EL2 annulés en raison de la neige, nous manquions d’informations pour le setup, mais les gars ont fait un excellent travail malgré tout. Audi était clairement plus fort que nous en qualifications, et être troisième était une bonne position pour nous.

Nous n’aurions pas pu demander de meilleures conditions pour la course le dimanche, avec un ciel bleu et une piste sèche. Mark a pris le départ et a dépassé les deux Audi relativement rapidement avant de passer le relais à Brendon pour le second relais. Ils ont tous les deux fait du grand travail et nous ont placé en tête avec un écart de 44 secondes.

Avant de prendre le volant, il y a une fenêtre durant laquelle on commence à se préparer physiquement et mentalement pour le relais : on commence avec des petits exercices d’échauffement, on visualise le circuit, on met son casque et on reste dans la zone.

Le crash de Brendon Hartley :

Mon relais était en passe de débuter quand l’accident s’est produit. J’ai vu la voiture dans les graviers et je savais que la course était terminée. C’était une situation étrange de retirer le casque et de rester dans le garage sans avoir fait le moindre kilomètre.

La course, ce n’est pas simplement monter dans la voiture et rouler ; il ne faut rien laisser au hasard dans la préparation pour donner le meilleur de soi une fois dans la voiture, et ce n’est pas si simple quand on est prêt à tout donner.

Evidemment, c’était décevant de ne pas terminer la course et de manquer des points, mais c’est la course et les incidents peuvent arriver. Le plus important, c’est que Brendon aille bien.

Dans l’ensemble, nous gardons beaucoup de positif de ce week-end. Nous avons très bien travaillé collectivement, nous avons fait d’excellents arrêts au stand, nous avons une base solide avec la 919 Hybrid et nous avons montré une performance solide, avec les meilleurs chronos en essais libres et en menant la course.

Nous avons également vu que la concurrence nous a rattrapés. Audi a fait très forte impression et je suis certain que Toyota va monter en puissance avec sa nouvelle voiture. C’est encourageant de savoir que nous avons une voiture rapide, et nous serons de retour à Spa !

Timo

 

Article suivant
Porsche envisage un retour officiel en GTE en 2017

Article précédent

Porsche envisage un retour officiel en GTE en 2017

Article suivant

Audi ne fera finalement pas appel de sa disqualification

Audi ne fera finalement pas appel de sa disqualification
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Silverstone
Lieu Silverstone
Pilotes Brendon Hartley , Mark Webber , Timo Bernhard
Équipes Porsche Team Boutique
Auteur Timo Bernhard