WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
Course dans
01 Heures
:
44 Minutes
:
18 Secondes

La Porsche n°1 va aborder le Mans en 14e place du championnat

partages
commentaires
La Porsche n°1 va aborder le Mans en 14e place du championnat
Par :
8 mai 2016 à 12:36

C'est un scénario qu'on n'aurait pas osé imaginer avant le début de la saison : la Porsche Championne en titre va aborder les 24 Heures du Mans hors du top 10 au championnat.

Départ : #1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley mène
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
Timo Bernhard, Porsche Team
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
Brendon Hartley, Porsche Team
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley

À Silverstone, Brendon Hartley avait commis une erreur de jugement en dépassant un retardataire. En avait résulté un spectaculaire accrochage et l'abandon de la Porsche n°1.

Lors des 6 Heures de Spa-Francorchamps, c'est la malchance qui a joué des tours au prototype couronné l'an dernier. Alors que la n°1 s'élançait de la pole position, elle a été victime d'une crevaison probablement contractée lors d'un passage sur des débris.

Timo Bernhard a été contraint à parcourir les 7 kilomètres du toboggan des Ardennes à vitesse réduite pour rentrer au stand avec son pneu crevé, mais les dégâts provoqués par ce laborieux retour au stand ont provoqué une deuxième crevaison, et à terme, une casse de la boîte de vitesses avant à cause du différentiel de rotation des roues consécutif aux crevaisons en question.

"Nous avions vraiment le rythme pour remporter cette course", affirme Bernhard. "La bataille avec Sébastien était fun. Notre stratégie était correcte et je crois que je l'aurais distancé au final."

"Mais en sport automobile, on ne contrôle pas tout. J'ai dû rouler sur des débris à la dernière chicane, où il y a eu de accidents. Puis j'ai dû faire un tour complet avec le pneu endommagé, ce qui a causé plus de dégâts, très probablement la boîte de vitesses cassée à l'avant notamment."

Peut-être à cause des dégâts sur la 919 Hybrid, les pilotes de la n°1 ont rencontré bien des difficultés à gérer leurs pneumatiques.

"Dans la deuxième moitié du relais, le niveau de performance des pneus a chuté", commente Hartley. "Personne ne s'attendait à des températures de piste si chaudes ici. En théorie, on aurait dû faire un double relais avec un train de pneus plus tard dans la course. Malheureusement, nous ne savons pas comment cela aurait marché, parce que d'autres problèmes nous mettaient en difficulté."

Les deux Porsche aux extrémités du championnat

Quant à Mark Webber, beau joueur, il se satisfait de la deuxième place obtenue par la Porsche n°2, privée de système hybride. "Nous avons beaucoup appris, mais cela a été une dure journée pour nos mécaniciens. Pour l'équipe, ce que la voiture n°2 a réalisé malgré ses problèmes est génial", conclut l'Australien.

41,5 points séparent désormais la Porsche n°2, en tête du championnat, de la n°1, à l'aube des 24 Heures du Mans.

Article suivant
La fiabilité a coûté une victoire probable à Toyota

Article précédent

La fiabilité a coûté une victoire probable à Toyota

Article suivant

Alpine s'impose au bout du suspense en LMP2

Alpine s'impose au bout du suspense en LMP2
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Spa-Francorchamps
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Brendon Hartley , Mark Webber , Timo Bernhard
Équipes Porsche Team Boutique
Auteur Benjamin Vinel