Lamborghini en dit un peu plus sur les essais de la SC63 LMDh

Avec trois pilotes à son volant, la Lamborghini SC63 LMDh a dépassé les 1500 km d'essais à Imola.

Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
27

Lamborghini a bouclé la semaine dernière la première véritable séance d'essais de son nouveau prototype LMDh. Un roulage qui a débuté jeudi sur le circuit d'Imola, en Italie, et qui s'est étalé sur deux jours avec trois pilotes conviés à prendre le volant de la SC63 : Andrea Caldarelli, Mirko Bortolotti et Daniil Kvyat. Motorsport.com avait dévoilé les premiers clichés exclusifs de la machine italienne en piste.

Lamborghini Squadra Corse a révélé que la SC63 avait effectué en amont un déverminage sur le tracé de Vallelunga, au début du mois. Lors des deux journées de test à Imola, ce sont plus de 1500 km qui ont été parcourus par les trois pilotes mis à contribution. L'exploitation de la voiture était menée en collaboration par Lamborghini Squadra Corse et Iron Lynx, équipe qui se verra confier le programme de compétition 2024 en WEC comme en IMSA.

Selon le constructeur italien, les deux premières journées ont été dévolues à du travail de calibration et d'acquisition de données, ainsi que de réglage de la boîte de vitesses et des systèmes électroniques. Le développement désormais lancé concerne à la fois le châssis Ligier sur lequel est basé la SC63 mais également le tout nouveau moteur V8 3,8 litres bi-turbo qui la propulse.

"C'est la première fois que nous sommes impliqués dans un si gros projet en partant de zéro", rappelle Andrea Picini, directeur d'Iron Lynx. "Il y a de nombreuses personnes qui travaillent ensemble et la première mission est de créer la bonne ambiance et de construire une équipe."

"Depuis que la voiture est sortie des stands à Vallelunga, les pilotes ont fait part d'un sentiment général positif. Nous n'avons pas rencontré de problème majeur jusqu'à présent. Étape par étape, on fait des relais de plus en plus longs, on apprend la voiture et on va de plus en plus vite. Il y a encore un long chemin à parcourir, beaucoup de débuggage et de développement nécessaires, mais la première impression est clairement positive."

De nouvelles séances d'essais, à un rythme assez soutenu, sont prévues prochainement, notamment sur le circuit Paul Ricard et à Spa-Francorchamps avant la fin du mois d'août. Début septembre, lorsqu'un deuxième châssis sera prêt, Lamborghini devrait traverser l'Atlantique et commencer les essais sur des pistes nord-américaines.

Les débuts en compétition de la Lamborghini SC63 sont prévus pour la manche d'ouverture du WEC 2024 au Qatar, en mars prochain, puisque l'impasse sera faite sur les 24 Heures de Daytona en janvier. Deux semaines après le rendez-vous au Qatar, Lamborghini participera en IMSA aux 12 Heures de Sebring.

D'ici là, les deux autres pilotes amenés à compléter les équipages auront été annoncés pour se joindre aux précédemment trois cités ainsi qu'à Romain Grosjean, qui était retenu en IndyCar le week-end dernier. Raffaele Marciello était encore cité comme un grand favori ces derniers jours, mais le pilote italien pourrait finalement donner sa préférence à un autre programme LMDh, à savoir celui de BMW, qui arrivera également en WEC l'année prochaine.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Jake Dennis ne se voit pas en Formule 1 avec Andretti
Article suivant Charles Leclerc veut courir les 24H du Mans avec son frère Arthur

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse