Lamborghini se rapproche d'une arrivée en LMDh

Tout porte à croire que Lamborghini rejoindra la catégorie LMDh à partir de la saison 2024, en WEC et en IMSA.

Lamborghini se rapproche d'une arrivée en LMDh

Lamborghini se rapproche d'un engagement en LMDh en WEC et en IMSA pour la saison 2024. D'après les informations de Motorsport.com, le constructeur italien a reçu le feu vert pour lancer son programme, dont les prémices avaient été évoqués dès l'été dernier

Le projet semble maintenant dépendre des fonds que Lamborghini Squadra Corse pourra trouver auprès d'équipes partenaires pour aligner un prototype LMDh qui serait basé sur le même châssis Multimatic LMP2 que celui qu'utiliseront les autres marques du groupe Volkswagen, Audi et Porsche. 

Patron de la branche sportive de Lamborghini, Giorgio Sanna expliquait fin juillet que le constructeur ne prévoyait pas de s'engager avec une équipe d'usine, aussi bien en Championnat du monde qu'en Amérique du Nord. La marque souhaite plutôt suivre le modèle qui est déjà le sien en GT3, où elle propose une assistance financière et technique ainsi que des pilotes d'usine pour des équipes semi-officielles exploitant l'Huracan GT3 Evo, par exemple en GT World Challenge Europe. 

#63 Orange 1 FFF Racing Team Lamborghini Huracan GT3 Evo: Mirko Bortolotti, Marco Mapelli, Andrea Caldarelli

Lamborghini serait en contact avec des équipes capables de financer partiellement un engagement en LMDh, aussi bien en WEC qu'en IMSA. Contacté par Motorsport.com, un porte-parole de la marque a refusé de commenter la situation à ce jour, insistant toutefois sur le fait qu'aucune validation officielle du conseil d'administration n'était encore tombée. 

Lamborghini aurait toutefois donné à l'Automobile Club de l'Ouest, promoteur du WEC et organisateur des 24 Heures du Mans, des indications claires quant à ses intentions futures. Une lettre d'intention aurait été rédigée en ce sens dès le début de l'année. 

Sanna a ouvertement évoqué son souhait d'engager Lamborghini en prototype pour la première fois durant l'été. "Nous avons toujours dit que le LMDh était la bonne catégorie pour le sport automobile de manière générale, ainsi que pour Lamborghini", nous avait-il confié. "Sur le plan technique, la meilleure opportunité est clairement la plateforme du groupe VW."

L'hypothèse est de voir Lamborghini se lancer un an après Audi et Porsche, dont le programme LMDh doit débuter en 2023 avec une présence dès les 24 Heures de Daytona en IMSA. La marque a auparavant travaillé sur la possibilité de monter un projet indépendant des autres filiales du groupe Volkswagen en se tournant vers Dallara. Si elle confirme son arrivée, elle sera la septième à opter pour le LMDh, déjà choisi par Acura, BMW, Cadillac et Alpine, en plus de Porsche et Audi. 

Lire aussi :

partages
commentaires
Rémi Taffin devient directeur technique d'Oreca
Article précédent

Rémi Taffin devient directeur technique d'Oreca

Article suivant

La FIA va revoir la catégorisation des pilotes pour 2022

La FIA va revoir la catégorisation des pilotes pour 2022
Charger les commentaires