Le WEC supprime la présence des Grid Girls

Sur les grilles de départ de la plupart des disciplines du sport automobile, la présence des Grid Girls fait partie d'une tradition solidement installée. Mais les promoteurs du WEC ont décidé de bousculer ces codes et les stéréotypes, en décidant de supprimer la présence de ces jeunes femmes. On ne les verra sur aucune grille de départ des 8 courses programmées au Championnat du Monde, y compris les 24 Heures du Mans en juin prochain.

"A partir de Silverstone la semaine prochaine, vous ne verrez plus de grid girls sur aucune course comme par le passé", a confirmé Gérard Neveu, directeur du WEC, à Reuters. "Pour moi, c'est du passé. La condition des femmes est un peu différente désormais."

C'est assez rétrograde... Old-school.

Anthony Davidson, Toyota

Tout en supprimant la présence des hôtesses auprès des voitures, les promoteurs du championnat vont instaurer de manière systématique le placement des voitures en épi, comme à l'époque des départs type Le Mans, avant le tour de formation de chaque épreuve. Un protocole déjà remis au goût du jour depuis quelques années dans la Sarthe.

D'autres nouveautés seront également programmées pour animer les grilles de départ.

"Le sport est le sport, mais autour de ça nous pouvons faire plusieurs choses", explique Neveu. "Nous aurons un DJ, du divertissement, plusieurs choses sur la grille. Le spectacle débutera sur la grille… Mais les stars, au final, ce sont les voitures et les pilotes."

Cette décision prise par les promoteurs du FIA WEC a été notamment saluée par Anthony Davidson.

"J'ai beaucoup parlé de ça avec ma femme, et nous sommes tous les deux d'accord pour dire que c'est assez rétrograde", estime le pilote Toyota au sujet de la présence de Grid Girls en sport automobile.

A propos de cet article
Séries WEC , 24 heures du Mans
Pilotes Anthony Davidson
Type d'article Actualités
Tags grid girls, grille de départ, wec