WEC
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
22 févr.
-
23 févr.
Prochain événement dans
33 jours
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
58 jours
C
Spa-Francorchamps
23 avr.
-
25 avr.
Prochain événement dans
94 jours

Les Français du Pegasus Racing sautent dans le grand bain du WEC

partages
Les Français du Pegasus Racing sautent dans le grand bain du WEC
Par :
, Motorsport.com Switzerland
30 oct. 2015 à 07:30

Protagoniste de l’European Le Mans Serie, la structure alsacienne dirigée par Julien Schell effectue ses débuts en WEC ce week-end à Shanghai avec sa Morgan Nissan LMP2.

#29 Pegasus Racing Morgan LM P2 : Ho-Pin Tung, David Cheng, Leo Roussel
#29 Pegasus Racing Morgan LM P2 : David Cheng
#29 Pegasus Racing Morgan LM P2 : Ho-Pin Tung, David Cheng, Leo Roussel
#29 Pegasus Racing Morgan - Nissan : David Cheng, Leo Roussel, Julien Schell
Ho Pin Tung de A1 Team China
Alex Brundle

Pour le Pegasus Racing, la marche est importante, et le projet d’autant plus difficile à mener que la course de Shanghai suit de près la dernière épreuve de l’ELMS disputée il y a deux semaines à Estoril, au Portugal.

"Nos camions ont pris la route dès la fin de la course, direction l’Allemagne où la Morgan a été embarquée par avion, direction la Chine", explique Julien Schell à Motorsport.com. "Et puis la Chine n’était pas non plus le pays le plus facile à appréhender pour un déplacement comme celui-ci, ne serait-ce qu’au niveau administratif".

La Morgan-Nissan bleue ciel et rouge est bel et bien au départ ce week-end, avec un équipage inédit. Si David Cheng et Ho-Pin Tung se sont déjà côtoyés lors des dernières 24 Heures du Mans (où ils faisaient équipe avec le jeune Léo Roussel), Alex Brundle découvre l’équipe. Mais le fils de Martin Brundle a suffisamment d’expérience, notamment avec la Morgan, pour prendre rapidement ses marques.

Un parrain nommé Jackie Chan!

Soutenu notamment par Total Chine et… Jackie Chan (qui soutient la carrière de David Cheng depuis plusieurs saisons), cette expérience en WEC se veut (pour l’instant) sans lendemain pour le Pegasus Racing. "Nous avons eu cette opportunité de disputer cette course en WEC grâce à nos partenaires et nous l’avons saisie", continue Julien Schell.

"L’idée était de découvrir un championnat de très haut niveau comme celui-ci, et de découvrir des courses de six heures avec des LMP1 en piste. Mais nous n’envisageons en aucun cas de nous orienter vers le WEC dans un futur proche, nous sommes heureux en ELMS et nous nous concentrons pleinement sur cette série. Mais nous sommes également venus à Shanghai pour signer un bon résultat et nous allons faire le maximum pour cela".

Pour cette expérience en WEC, le Pegasus Racing bénéficie des services de plusieurs membres de l’écurie KCMG.

 

Article suivant
EL1 - Audi aligne les tours et signe le meilleur temps

Article précédent

EL1 - Audi aligne les tours et signe le meilleur temps

Article suivant

EL2 - Webber meilleur temps, Porsche et Audi dans la même seconde

EL2 - Webber meilleur temps, Porsche et Audi dans la même seconde

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Shanghai
Lieu Shanghai International Circuit
Pilotes David Cheng
Équipes Pegasus Racing
Auteur Emmanuel Rolland