WEC
13 août
Événement terminé
12 nov.
Prochain événement dans
54 jours

Le lest ou le handicap permettra à un privé de gagner, selon Toyota

partages
commentaires
Le lest ou le handicap permettra à un privé de gagner, selon Toyota
Par :

Toyota estime que le système de "success ballasts" actuellement à l'étude pour la saison 2019-2020 du WEC est une bonne chose, qui permettrait aux autres équipes de lutter pour la victoire sur certaines manches.

À l'étude pour une entrée en vigueur dès la saison 2019-2020, le système de lest lié au résultat changerait profondément la donne en LMP1, selon les dirigeants de Toyota. Le constructeur japonais, seul engagé avec un programme d'usine dans la catégorie, s'est dit favorable à l'instauration du procédé qui viendrait pénaliser le vainqueur d'une course pour l'épreuve suivante, et se dit certain que cela ouvrirait la porte de la victoire aux équipes privées comme SMP Racing ou Rebellion.

Pour le moment, les détails de ce système n'ont pas été dévoilés, et rien n'a été officialisé, mais l'ACO a précisé que la réflexion était en cours avant les 24 Heures du Mans. La piste est creusée alors que l'EoT n'a pas apporté satisfaction à tout le monde malgré ses ajustements réguliers au fil de la Super Saison. Pour Rob Leupen, team manager de Toyota, il ne fait aucun doute qu'un système de lestage permettrait d'accentuer la concurrence.

Lire aussi :

"Nous verrons d'autres équipes avec le potentiel de gagner, clairement", assure-t-il. "Pour nous, c'est une motivation supplémentaire pour les battre à nouveau. Nous ne serons pas les seuls affectés, mais si nous avons un lest ou un handicap, les autres devraient être en mesure [de gagner]. Nous aurions moins d'essence ou moins de débit de carburant, ce genre de choses serait réduit. Et nous devrions alors nous arrêter au stand un tour plus tôt. Abaisser les performances de la voiture n'est pas l'intention, mais ça dépend un peu du système. C'est quelque chose que nous aimerions tester."

Les pistes explorées concernent donc le poids, la gestion du carburant mais également la prépondérance du système hybride. Celui de la Toyota est à 8 mégajoules, et la firme nippone a longtemps été opposée à ce que son efficacité soit diminuée, mais la porte semble désormais ouverte sur ce plan. "Pour le moment, il [le système hybride] devrait fonctionner [comme il se doit], mais c'est une idée, elle est lancée et en discussion", reconnaît Rob Leupen. "Le Groupe de Travail Technique doit se réunir avec les autres équipes et dire ce que nous allons faire. Mais simplement ajouter du poids [à la voiture] pourrait poser d'autres problèmes."

Toyota : Il y a eu "quelques étincelles" avec Alonso

Article précédent

Toyota : Il y a eu "quelques étincelles" avec Alonso

Article suivant

La Ford GT Mk II n'est pas le point de départ d'un programme Hypercar

La Ford GT Mk II n'est pas le point de départ d'un programme Hypercar
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Toyota Gazoo Racing WEC
Auteur Basile Davoine