LM GTE - Bilan mitigé pour Porsche à Silverstone

Relégué en deuxième ligne par l'armada Aston Martin à l'issue des qualifications des GTE Pro à Silverstone, l'équipe Porsche n'est pas surprise de sa position, mais cherche encore pourquoi ses 911 RSR ne sont pas plus performantes sur le tracé britannique.

Porsche mise beaucoup sur cette saison en GTE Pro. Déçue de ses deux dernières saisons, où les résultats furent loin des attentes des dirigeants de Stuttgart, l'équipe allemande n'a qu'un objectif cette saison : le titre. Il faudra pour cela battre Ferrari AF Corse et Aston Martin Racing dès ce début de saison.

Comblé du côté des qualifications en LMP1, Porsche fait plutôt grise mine en ce qui concerne le GTE Pro. La 911 RSR n°91 de Christensen et Lietz n'a pu faire mieux que le 4e temps derrière les trois Aston, la n°92 des Français Makowiecki et Pilet se contentant d'une décevante 6e place.

En GTE Am, la meilleure Porsche, celle de l'équipe Abu Dhabi Proton Racing avec l'équipage Ried, Bachler et Al Qubaisi est troisième des qualifications.

Nous allons analyser pourquoi nous n'étions pas plus rapides.

Frank-Steffen Walliser (directeur de la compétition Porsche).

Frank-Steffen Walliser, le directeur de la compétition chez Porsche, dressait un bilan mitigé des qualifications de son équipe GT. "Je suis ok avec le résultat de la n°91, c'est ce à quoi nous nous attendions. Mais je ne peux pas être satisfait du chrono de la n°92. Nous allons analyser pourquoi nous n'étions pas plus rapides. Notre ancien pilote junior Klaus Bachler s'est montré performant avec notre équipe cliente Abu Dhabi Proton Racing. Troisième en GTE Am est un bel exploit et cela démontre ce dont la 911 RSR est capable".

"C'était nouveau pour moi de disputer les qualifications à deux pilotes en WEC", explique pour sa part Marco Sorensen. "Les conditions de piste ont changé depuis hier et il était intéressant de voir comment les 911 RSR se comportaient dans ces conditions. Tout s'est passé comme prévu. C'est prometteur pour la course, mais il faudra prêter attention aux pneus".

Tableau plus contrasté pour Frédérick Makowiecki, déçu de son résultat. "Ce n'était pas simple aujourd'hui. Nous n'avions pas assez de grip et nous ne savons pas encore pourquoi. Mais nos ingénieurs vont trouver. Pour la course, nous serons dans de meilleures dispositions".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Événement Silverstone
Sous-évènement Qualifications
Circuit Silverstone
Pilotes Patrick Pilet , Frederic Makowiecki , Aston Martin , Richard Lietz , Michael Christensen , Marco Sørensen , Klaus Bachler
Type d'article Résumé de qualifications