Sa lente agonie ne doit pas abîmer la gloire du LMP1
Prime

Sa lente agonie ne doit pas abîmer la gloire du LMP1

Par :

Le dernier acte de l'histoire du LMP1 a lieu aujourd'hui à Bahreïn. On sait déjà que cette course ne sera pas celle dont on se souviendra plus tard, mais cela n'enlève rien aux grands moments offerts par cette catégorie en 25 ans d'existence.

C'est une triste manière de finir. L'ère du LMP1 va s'achever ce samedi par un gémissement à Bahreïn : seulement deux Toyota sur la grille et très peu de chances, voire aucune, d'assister à un combat qui raviverait les plus beaux souvenirs des jours glorieux de la catégorie. Pendant que les deux TS0540 Hybrid – dont les pilotes de l'une d'entre elles auront une main attachée dans le dos – joueront ce samedi la mascarade que seront sûrement ces 8 Heures de Bahreïn, j'aurai fort à faire pour éviter que mon esprit ne vagabonde dans les souvenirs du passé. Car il y a vraiment eu des moments incroyables au court de ce quart de siècle de LMP1.

Je suis peut-être partial, car l'histoire du LMP1 chevauche quasiment le temps durant lequel j'ai travaillé pour Autosport. La catégorie a débuté sous sa forme embryonnaire en 1994, première année durant laquelle j'ai écrit pour le magazine, et a peiné à décoller à une époque où les constructeurs étaient davantage intéressés par la production de GT1 prétendument basées sur des voitures de route. Tout s'est mis en marche alors que le siècle dernier arrivait à son terme, avant d'éclater au grand jour dans les années 2000.

partages
commentaires

Une Ferrari 512 BB/LM ayant couru les 24H du Mans aux enchères

C'est une rare opportunité pour les amateurs de Ferrari et des 24H du Mans : la dernière Ferrari à avoir couru en Sarthe dans les années 1980 est à vendre.

24 Heures du Mans
27 juil. 2021

Peugeot n'exclut pas d'engager la 9X8 en IMSA sous un autre nom

Peugeot semble avoir ouvert la porte à ce que la 9X8 court en IMSA, potentiellement sous le nom d'une des autres marques du groupe Stellantis.

IMSA
26 juil. 2021

Une première course entièrement de jour à Bahreïn

Pour la première fois, le WEC courra intégralement de jour à Bahreïn, la première des deux manches prévues sur place, avec un départ dans la matinée.

WEC
26 juil. 2021

Toyota admet des inquiétudes sur sa fiabilité avant Le Mans

Toyota a beau avoir remporté les 6 Heures de Monza le week-end dernier, les problèmes techniques qui se sont présentés sonnent comme une alerte à un mois des 24 Heures du Mans.

WEC
23 juil. 2021

Double vainqueur au Mans, Jean-Pierre Jaussaud est décédé

Vainqueur aux 24 Heures du Mans 1978 et 1980, Jean-Pierre Jaussaud est décédé à l'âge de 84 ans.

24 Heures du Mans
22 juil. 2021

Glickenhaus finalise ses équipages pour les 24 Heures du Mans

Glickenhaus a finalisé les équipages des deux voitures qui prendront part, dans la catégorie Le Mans Hypercar, aux 24 Heures du Mans 2021 qui auront lieu en août.

24 Heures du Mans
22 juil. 2021

Ferrari espère rouler avec son Hypercar en IMSA

Ferrari a exprimé l'espoir que sa nouvelle voiture, qui participera au Championnat du monde d'Endurance, puisse courir en Amérique du Nord après l'ouverture du championnat IMSA aux Hypercars du Mans.

IMSA
21 juil. 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Qualifs - Avantage Conway-Kobayashi-López à Bahreïn

Article précédent

Qualifs - Avantage Conway-Kobayashi-López à Bahreïn

Article suivant

Conway, Kobayashi et López décrochent le titre mondial à Bahreïn

Conway, Kobayashi et López décrochent le titre mondial à Bahreïn
Charger les commentaires