Sa lente agonie ne doit pas abîmer la gloire du LMP1
Prime

Sa lente agonie ne doit pas abîmer la gloire du LMP1

Par :

Le dernier acte de l'histoire du LMP1 a lieu aujourd'hui à Bahreïn. On sait déjà que cette course ne sera pas celle dont on se souviendra plus tard, mais cela n'enlève rien aux grands moments offerts par cette catégorie en 25 ans d'existence.

C'est une triste manière de finir. L'ère du LMP1 va s'achever ce samedi par un gémissement à Bahreïn : seulement deux Toyota sur la grille et très peu de chances, voire aucune, d'assister à un combat qui raviverait les plus beaux souvenirs des jours glorieux de la catégorie. Pendant que les deux TS0540 Hybrid – dont les pilotes de l'une d'entre elles auront une main attachée dans le dos – joueront ce samedi la mascarade que seront sûrement ces 8 Heures de Bahreïn, j'aurai fort à faire pour éviter que mon esprit ne vagabonde dans les souvenirs du passé. Car il y a vraiment eu des moments incroyables au court de ce quart de siècle de LMP1.

Je suis peut-être partial, car l'histoire du LMP1 chevauche quasiment le temps durant lequel j'ai travaillé pour Autosport. La catégorie a débuté sous sa forme embryonnaire en 1994, première année durant laquelle j'ai écrit pour le magazine, et a peiné à décoller à une époque où les constructeurs étaient davantage intéressés par la production de GT1 prétendument basées sur des voitures de route. Tout s'est mis en marche alors que le siècle dernier arrivait à son terme, avant d'éclater au grand jour dans les années 2000.

partages
commentaires

Affiche dévoilée et billetterie ouverte pour les 24H du Mans 2022

La traditionnelle affiche des 24 Heures du Mans a été dévoilée en même temps que l'annonce d'ouverture de la billetterie pour 2022.

Hirakawa promu, Nakajima et Kobayashi intègrent le management Toyota

Ryo Hirakawa remplacera Kazuki Nakajima au sein des équipages Toyota en WEC la saison prochaine, alors que le constructeur a annoncé une réorganisation de son management.

WEC
6 déc. 2021

Richard Mille Racing n'exclut pas un équipage mixte

Le choix d'un équipage mixte et non plus 100% féminin pourrait être la prochaine étape du projet Richard Mille Racing, qui promeut la place des femmes en Endurance.

WEC
30 nov. 2021

Oreca assemblera la future Ferrari GT3

Ferrari prépare une nouvelle GT pour succéder à la 488 en 2023 : son assemblage et le support client seront confiés à Oreca Technology.

GT
29 nov. 2021

Nico Müller disputera une saison en LMP2 avant de rejoindre Audi

Nico Müller va piloter une Oreca-Gibson engagée par une toute nouvelle équipe, Vector Racing, la saison prochaine en FIA WEC.

WEC
29 nov. 2021

Rivé sur l'Endurance, Nato "pas frustré" de perdre sa place en FE

Non conservé par Venturi pour 2022, Norman Nato n'éprouve pas de regrets, lui qui veut consacrer la suite de sa carrière à l'Endurance.

Formule E
23 nov. 2021

Corvette se lance à l'assaut du WEC en 2022

Corvette a dévoilé un double programme inédit pour la saison 2022, avec à la clé un engagement complet en FIA WEC.

WEC
11 nov. 2021

Jamie Chadwick vise la F3 et le LMP2

Double tenante du titre en W Series, Jamie Chadwick voit désormais son avenir dans une autre discipline.

WEC
11 nov. 2021
Qualifs - Avantage Conway-Kobayashi-López à Bahreïn
Article précédent

Qualifs - Avantage Conway-Kobayashi-López à Bahreïn

Article suivant

Conway, Kobayashi et López décrochent le titre mondial à Bahreïn

Conway, Kobayashi et López décrochent le titre mondial à Bahreïn
Charger les commentaires