Sa lente agonie ne doit pas abîmer la gloire du LMP1
Prime

Sa lente agonie ne doit pas abîmer la gloire du LMP1

Par :

Le dernier acte de l'histoire du LMP1 a lieu aujourd'hui à Bahreïn. On sait déjà que cette course ne sera pas celle dont on se souviendra plus tard, mais cela n'enlève rien aux grands moments offerts par cette catégorie en 25 ans d'existence.

C'est une triste manière de finir. L'ère du LMP1 va s'achever ce samedi par un gémissement à Bahreïn : seulement deux Toyota sur la grille et très peu de chances, voire aucune, d'assister à un combat qui raviverait les plus beaux souvenirs des jours glorieux de la catégorie. Pendant que les deux TS0540 Hybrid – dont les pilotes de l'une d'entre elles auront une main attachée dans le dos – joueront ce samedi la mascarade que seront sûrement ces 8 Heures de Bahreïn, j'aurai fort à faire pour éviter que mon esprit ne vagabonde dans les souvenirs du passé. Car il y a vraiment eu des moments incroyables au court de ce quart de siècle de LMP1.

Je suis peut-être partial, car l'histoire du LMP1 chevauche quasiment le temps durant lequel j'ai travaillé pour Autosport. La catégorie a débuté sous sa forme embryonnaire en 1994, première année durant laquelle j'ai écrit pour le magazine, et a peiné à décoller à une époque où les constructeurs étaient davantage intéressés par la production de GT1 prétendument basées sur des voitures de route. Tout s'est mis en marche alors que le siècle dernier arrivait à son terme, avant d'éclater au grand jour dans les années 2000.

partages
commentaires

Porsche et Audi partageront un V8 bi-turbo en LMDh

Porsche entre dans la "phase active" de développement de son prototype LMDh, moins de deux semaines après le premier roulage effectué en Allemagne.

WEC
14 h

Ogier a roulé une deuxième fois dans l'Hypercar Toyota

Sébastien Ogier était mardi au volant de l'Hypercar de Toyota à l'occasion d'une séance d'essais en Espagne.

WEC
26 janv. 2022

Ferrari officialise ses équipages WEC pour 2022

Il y aura une nouvelle tête parmi les quatre pilotes titulaires de Ferrari AF Corse en WEC cette année : Antonio Fuoco rejoint le programme GTE Pro du Cheval cabré.

WEC
21 janv. 2022

Ogier travaille pour être aux 24 Heures du Mans dès 2022

Sébastien Ogier annoncera "début février" son programme en Endurance et tout semble en bonne voie pour que le Français soit au départ des 24 Heures du Mans en juin prochain.

24 Heures du Mans
20 janv. 2022

Zurlinden rejoint Multimatic, partenaire de Porsche et Audi

Ancien homme fort de Porsche, Pascal Zurlinden continuera de travailler en collaboration avec le constructeur allemand puisqu'il rejoint son partenaire Multimatic.

WEC
19 janv. 2022

La Peugeot 9X8 en piste... et toujours sans aileron !

La Peugeot 9X8 a pris la piste du côté d'Aragón. Et le constructeur français est resté fidèle à son concept de base, sans aileron arrière.

WEC
18 janv. 2022

Oreca développe un banc d'essais de moteurs hydrogène

Oreca Magny-Cours fait évoluer l'un de ses bancs d'essais afin qu'il soit prêt à effectuer des tests de moteurs à hydrogène pour le compte de constructeurs dès la fin du premier trimestre 2022.

WEC
17 janv. 2022

La Porsche LMDh a pris la piste !

Porsche est dans les temps et a fait rouler pour la toute première fois son prototype LMDh en vue de son retour au plus haut niveau de l'Endurance.

WEC
14 janv. 2022
Qualifs - Avantage Conway-Kobayashi-López à Bahreïn
Article précédent

Qualifs - Avantage Conway-Kobayashi-López à Bahreïn

Article suivant

Conway, Kobayashi et López décrochent le titre mondial à Bahreïn

Conway, Kobayashi et López décrochent le titre mondial à Bahreïn
Charger les commentaires