Nissan "zappe" le Nürburgring mais poursuit ses tests

Nissan va faire l’impasse sur la prochaine manche du Championnat du Monde d’Endurance (WEC), fin août au Nürburgring, pour régler des problèmes techniques sur sa GT-R LM NISMO et tester davantage son innovant design à moteur avant. La décision a été prise après des débuts compliqués au Mans et survient après un premier double forfait à Silverstone et Spa.

Des problèmes récurrents avec le système de récupération d’énergie avaient forcé les trois Nissan GT-R LM NISMO à disputer les 24 Heures à la seule puissance du moteur thermique. L’effet d’entraînement avait fait souffrir les Nissan de façon significative au niveau de la vitesse de passage en courbe, bien que le puissant V6 de 3.0-litres double turbo essence et l’excentrique package aéro des voitures les aient placées parmi les plus rapides dans la ligne droite des Hunaudières.

Darren Cox, Directeur de NISMO, n’a pas indiqué avec précision si les Nissan feraient leur retour en septembre sur le Circuit des Amériques à Austin, Texas, ou lors de la manche suivante qui sera la course à domicile de Nissan sur le Fuji Speedway.

Nous continuons d’observer la façon dont se déroulent les tests, et n’allons certainement pas précipiter notre retour

Darren Cox

Nous continuons d’observer la façon dont se déroulent les tests, et n’allons certainement pas précipiter notre retour,” a déclaré Cox à Motorsport.com. “Dès que nous serons en meilleure condition, nous reviendrons – mais aucune décision n’a encore été prise à ce sujet.”

Soichi Miyatani, Président de NISMO, a réitéré l’implication de l’entreprise dans le programme LMP1 en disant : “Nous sommes des compétiteurs, nous voulons courir mais aussi être compétitifs. C’est pourquoi nous avons choisi de continuer notre programme d’essais pour préparer la GT-R LM NISMO à affronter la redoutable adversité que l’on connaît en Championnat du Monde d’Endurance. Quand on innove, on ne renonce pas au premier obstacle. Nous sommes décidés à relever ce défi.”

Motorsport.com comprend que Nissan continuera avec son concept GT-R à court et moyen terme, et a exclu un chamboulement complet de son design pour 2016. Ben Bowlby demeure le Directeur Technique du programme LMP1 et a récemment procédé à des recrutements significatifs pour renforcer son équipe d’ingénieurs aux États-Unis.

A propos de cet article
Séries WEC
Événement Nürburgring
Circuit Nürburgring
Équipes Nissan
Type d'article Actualités
Tags gt-r lm nismo, mans, nissan, wec