Ogier ouvert à un baquet en LMP2 ou en GT pour préparer Le Mans

Sébastien Ogier suggère qu'il serait ouvert à un programme de course en Endurance dans les catégories inférieures, souhaitant réaliser son ambition de participer aux 24 Heures du Mans.

Ogier ouvert à un baquet en LMP2 ou en GT pour préparer Le Mans

Comme l'a rapporté Motorsport.com précédemment, Sébastien Ogier devrait tester l'Hypercar de Toyota au Rrookie Test du WEC à Bahreïn en fin de saison, alors qu'approche la fin de sa carrière en rallye à temps plein. Le Français a déjà écarté l'éventualité d'une campagne complète en WRC en 2022, bien qu'il soit probable qu'il participe à certains rallyes au volant d'une Toyota GT Yaris hybride en parallèle d'éventuels engagements en WEC.

Un baquet Toyota WEC à plein temps paraît improbable à ce stade, tout comme l'engagement d'une troisième GR010 Hybrid au Mans par la marque nippone. Cependant, interrogé sur ses projets d'avenir avant le Rallye de Finlande, Ogier n'exclut pas de courir dans une catégorie inférieure. Ce ne serait pas inédit, puisque Toyota avait soutenu la participation de Kenta Yamashita à la saison 2019-2020 de WEC avec High Class Racing en LMP2.

"Je pense que je serai ouvert à toute étape pour progresser si c'est nécessaire", déclare Ogier, qui a déjà été aperçu en DTM et en Porsche Supercup. "Je comprendrais parfaitement que cela prenne du temps."

"Je ne m'attends pas à sauter dans cette voiture de WEC et à être le meilleur, il faut être réaliste. C'est sûr que c'est assez différent de ce que j'ai fait jusqu'à présent, mais je pense que ces premiers essais [à Bahreïn] nous en donneront une idée, et nous discuterons avec l'équipe afin d'établir le meilleur plan pour moi et pour nous tous, pour l'équipe."

Lire aussi :

Avant ce Rookie Test qui aura lieu le 7 novembre, au lendemain des 8 Heures de Bahreïn, Ogier devrait effectuer deux journées d'essais dans le simulateur Toyota à Cologne.

Ogier souligne qu'il ne prendra aucune décision sur la composition de son programme WRC 2022 avant de connaître son avenir proche en WEC : "Je veux voir mes premiers essais avec la voiture de WEC et voir la quantité de travail que je dois faire pour avoir peut-être une opportunité ou un programme dans cette catégorie, et voir au moins à quoi ressemblera 2022 en matière de programme WEC pour moi, puis après ça peut-être établir un plan plus clair sur le WRC. Mais la vérité, c'est qu'actuellement nous n'avons pas vraiment de calendrier WRC pour l'an prochain, c'est aussi quelque chose que je vais devoir prévoir."

partages
commentaires

Related video

Devenez modérateur sur les commentaires des articles Motorsport.com !

Article précédent

Devenez modérateur sur les commentaires des articles Motorsport.com !

Article suivant

Alpine annonce son engagement en LMDh

Alpine annonce son engagement en LMDh
Charger les commentaires