Peugeot devra courir à Sebring ou Spa pour être au Mans

Si Peugeot veut être au départ des 24 Heures du Mans dès cette année, il faudra que sa 9X8 participe au moins à une des deux manches de WEC prévues auparavant.

Peugeot devra courir à Sebring ou Spa pour être au Mans

Peugeot fait cette année son grand retour en Endurance, mais verra-t-on le Lion au départ des 24 Heures du Mans ? C'est la question que tout le monde se pose mais à laquelle la réponse attendra. Néanmoins, certaines conditions devront être réunies, comme l'a rappelé le patron du WEC après avoir présenté la liste des engagés pour la saison 2022 du championnat. Une liste dans laquelle figure évidemment le constructeur français, mais rien ne garantit pour autant sa présence lors des premières manches.

Frédéric Lequien a tenu à rappeler que la 9X8 devait être en lice sur au moins une épreuve du WEC ayant lieu avant les 24 Heures du Mans pour ensuite être autorisée à disputer la classique mancelle en juin prochain. Il faudra donc que Peugeot soit au rendez-vous de Sebring, en mars – scénario le moins probable –, ou de Spa-Francorchamps en mai pour ensuite faire son grand retour dans la Sarthe. Sans quoi celui-ci sera repoussé à 2023.

"Ils doivent courir une épreuve avant, donc nous nous attendons à les voir à Spa", confirme le directeur général du WEC. "Je ne travaille pas pour Peugeot, donc ce serait mieux de leur demander s'ils seront prêts pour Sebring. Ça va être très difficile [pour eux] d'être à Sebring, mais ensuite oui."

Peugeot a toujours refusé d'annoncer une date d'entrée en compétition pour son Hypercar, répétant à chaque fois qu'elle allait courir en 2022 sans en préciser le moment. Surtout, la marque a insisté sur sa volonté de ne pas précipiter inutilement l'homologation de sa voiture, car une fois celle-ci validée, elle l'est pour cinq ans sans retour en arrière possible.

Pour les organisateurs, il est important de voir la 9X8 à l'œuvre avant les 24 Heures du Mans si jamais Peugeot souhaite y participer, pour des raisons techniques évidentes d'ajustement de la BoP. "Nous devons voir la voiture courir avant Le Mans : c'est juste une question de BoP, d'analyse et de récolte de données", précise Frédéric Lequien. "C'est une question sportive, pas commerciale."

La Peugeot 9X8 a roulé pour la toute première fois le mois dernier lors d'un shakedown dont le constructeur a dit très peu de choses, si ce n'est que les essais à proprement parler et le développement sur circuit allaient rapidement débuter. Le constructeur n'a cependant rien communiqué depuis, alors que des interrogations entourent son choix technique définitif à l'arrière, à savoir avec ou sans aileron traditionnel.

Propos recueillis par Gary Watkins

Lire aussi :
partages
commentaires
Un plateau record avec Peugeot et Penske pour 2022
Article précédent

Un plateau record avec Peugeot et Penske pour 2022

Article suivant

Le WEC a refusé l'engagement de ByKolles en Hypercar

Le WEC a refusé l'engagement de ByKolles en Hypercar
Charger les commentaires