Peugeot présentera son Hypercar début juillet

Le mois prochain marquera une nouvelle étape majeure dans l'optique du grand retour de Peugeot en Endurance.

Peugeot présentera son Hypercar début juillet

Le retour en Endurance de Peugeot, annoncé en fin d'année 2019, va se matérialiser un peu plus le mois prochain avec un événement qui fera forcément date. C'est le mardi 6 juillet en début d'après-midi que le constructeur français lèvera le voile sur sa future Hypercar, dont l'entrée en compétition est prévue dans le courant de l'année 2022.

Après avoir confirmé le choix de la réglementation LMH pour concrétiser son ambition de revenir aux 24 Heures du Mans et de s'engager en WEC, le Lion continue de franchir une à une les étapes qui guideront la marque française vers son entrée en piste, elle qui n'a plus couru en Endurance depuis maintenant dix ans.

Lire aussi :

En décembre dernier, Peugeot a d'abord annoncé ses choix technologiques pour la motorisation de sa nouvelle machine : un groupe propulseur hybride alliant un V6 bi-turbo de 2,6 litres développant 680 chevaux et un moteur électrique de 200 kW sur l'essieu avant (272 ch). Dans les faits, la réglementation ne permettra d'utiliser qu'un total de 500 kW, soit 680 ch.

Un autre cap important a été franchi en février lorsque les pilotes qui composeront le programme Peugeot Sport en WEC ont été présentés. Paul Di Resta, Loïc Duval, Mikkel Jensen, Kevin Magnussen, Gustavo Menezes, Jean-Éric Vergne seront les titulaires, James Rossiter sera pilote de réserve.

Si Peugeot respecte le plan de marche tel que précisé publiquement ces derniers mois, c'est en fin d'année que son Hypercar devrait réaliser ses premiers tours de roue et entamer son programme d'essais et de développement grandeur nature. À ce jour, le Lion n'a pas confirmé sa participation à l'édition 2022 des 24 Heures du Mans, se contentant d'indiquer que son entrée en compétition aurait lieu dans le courant de l'année prochaine, avant que la date ne soit affinée en fonction de son niveau de préparation.

Peugeot fait partie des nombreux constructeurs s'apprêtant à rejoindre l'Endurance, qui en 2023 accueillera également la réglementation LMDh. Toyota et Glickenhaus sont déjà engagés en LMH et attendent donc l'arrivée de Peugeot mais aussi de Ferrari et ByKolles. En LMDH, des programmes ont déjà été confirmés par Audi, Porsche, Acura et BMW. 

partages
commentaires
Toyota explique ses consignes à Portimão

Article précédent

Toyota explique ses consignes à Portimão

Article suivant

Le WEC accueillera à nouveau du public à Monza

Le WEC accueillera à nouveau du public à Monza
Charger les commentaires