Réactions
WEC 6 Heures de Monza

Peugeot "rassuré par le potentiel" de la 9X8

Avec une voiture sur les deux à l'arrivée et une découverte grandeur nature de la compétition en WEC, Peugeot sait désormais davantage à quoi s'en tenir pour travailler sur son hypercar.

#94 Peugeot Totalenergies Peugeot 9X8 - Loic Duval, Gustavo Menezes, James Rossiter

L'entrée en lice de Peugeot en WEC était attendue à Monza, en témoigne la présence en personne de Carlos Tavares, grand patron du groupe Stellantis, lorsque les deux 9X8 se sont élancées pour leur première course. Certes les chronos affichés tout au long des essais libres étaient encourageants, néanmoins l'attente autour du grand retour officiel du Lion se devait d'être tempérée. Les problèmes de jeunesse subis par l'hypercar française, mais aussi la découverte grandeur nature de la course pour une équipe toute nouvelle, ont rappelé toute l'étendue du travail qui reste à abattre.

Accumuler du kilométrage en conditions de course était crucial pour Peugeot, mission partiellement remplie. Car l'équipe a perdu trop vite l'une de ses deux 9X8, stoppée en piste après seulement 23 minutes quand Mikkel Jensen a rencontré une alerte. Après un long passage au garage, la #93 a repris temporairement la piste avant d'abandonner avec seulement 46 boucles au compteur. "Nous avons tout de même du positif à retenir, notamment pendant les essais libres", réagit Paul Di Resta. "Le debriefing d’après course va être précieux dans l’optique de Fuji."

Peugeot peut toutefois s'appuyer sur les nombreuses données qu'a récoltées l'équipage de la #94, qui a vu l'arrivée malgré quelques longs passages au stand durant la deuxième partie de course . Le trio formé par Loïc Duval, Gustavo Menezes et James Rossiter s'est classé 33e à 25 tours du vainqueur, un résultat anecdotique puisque l'essentiel est ailleurs.

Peugeot est en plein apprentissage du WEC.

Peugeot est en plein apprentissage du WEC.

"C’est bien d’être à l’arrivée", souligne Loïc Duval. "Comme la #93, nous avons aussi rencontré des problèmes, des difficultés liées notamment au trafic avec les autres voitures. Notre objectif était de faire une longue course, pas de tout perdre au départ. Ce premier double relais a été plutôt bon. Durant le régime de Full Course Yellow, nous avons pu constater que nous avions des difficultés à remettre en température les pneumatiques. C’est bien de le constater maintenant pour travailler dès aujourd’hui ce sujet. Nous ne pouvons pas en une course nous hisser auprès de concurrents qui ont dix ans d’expérience."

L'épreuve italienne apporte le grain à moudre qu'attendait Peugeot pour progresser sur des bases encore plus concrètes et sur des éléments peu identifiables lors des séances d'essais privés. Les promesses de la 9X8 ont été remarquées, tout autant que son irrégularité à ce stade. 

"Ces six heures de course ont été éprouvantes", reconnaît volontiers Olivier Jansonnie, directeur technique de Peugeot Sport. "Nous venions ici pour apprendre et effectivement nous avons beaucoup appris. Nous avons rencontré de nombreux problèmes liés à la course, qu’il est impossible de simuler en essais, mais nous sommes rassurés par le potentiel de notre voiture qui a démontré durant les essais libres et les phases de course qu’elle a un bon niveau de performance. Nous étions dans le rythme mais nous sommes conscients de nos points d’amélioration. Nous avons des séances d’essais programmées dans les prochaines semaines qui nous permettrons de corriger les problèmes afin d’être prêts pour Fuji."

Le rendez-vous nippon est fixé à la mi-septembre, laissant un peu moins de deux mois à Peugeot pour plancher sur les divers points à améliorer. 

Lire aussi :

Le résumé vidéo des 6 Heures de Monza

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Alpine renverse la concurrence aux 6H de Monza !
Article suivant Alpine a compensé sa V-max par une stratégie méticuleuse

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse