Le retour de Peugeot résiste à la crise : c'est du sérieux !
Prime
WEC Analyse

Le retour de Peugeot résiste à la crise : c'est du sérieux !

Par :

Lorsque la pandémie mondiale de COVID-19 s'est déclenchée, cela aurait pu fournir à Peugeot l'excuse parfaite pour revenir sur ses intentions de retour aux 24 Heures du Mans en 2022. Ça n'a pas été le cas, ce qui révèle à la fois le goût d'inachevé du constructeur en Endurance ainsi que les opportunités offertes par la réglementation Hypercar.

Il y a un an, lorsque Peugeot a annoncé son retour aux 24 Heures du Mans à l'horizon 2022, le monde était bien différent de celui d'aujourd'hui. La crise du coronavirus et ses effets collatéraux sur l'économie mondiale auraient donné la justification parfaite à un rétropédalage quelques mois plus tard, mais au lieu de ça, le constructeur français a confirmé son arrivée future en choisissant la voie de la catégorie Le Mans Hypercar.

Début 2012, quand Peugeot a brutalement décidé de mettre fin à son programme LMP1, la nouvelle a fait l'effet d'un choc pour le monde de l'Endurance. Nous étions alors à l'aube de la naissance du Championnat du monde FIA WEC et la discipline perdait l'un de ses deux constructeurs majeurs, forçant Toyota à accélérer ses plans pour venir concurrencer Audi. Peugeot n'était revenu aux 24 Heures du Mans que quelques années auparavant, pour l'édition 2007, dans l'espoir de renouer avec le succès déjà rencontré par la 905 au début des années 90. Avec son spectaculaire prototype 908 HDi FAP et son moteur V12 bi-turbo, le constructeur français y est parvenu en 2009.

partages
commentaires

Glickenhaus révèle ses pilotes pour ses débuts en WEC à Portimão

Glickenhaus a dévoilé le nom des trois pilotes qui auront l'honneur de faire débuter en Championnat du monde d'Endurance la 007 LMH à Portimão.

WEC
15h

Hypercar, proto, GT : comment Glickenhaus voit l'avenir de l'Endurance

Pour Jim Glickenhaus, il est clair qu'une LMP2 ne pourra pas s'imposer aux 24 Heures du Mans en août prochain. Et surtout, tout est fait selon lui pour que cela ne se produise pas, ouvrant la discussion sur l'avenir de l'Endurance.

Grâce à Motorsport Tickets, retrouvez les circuits en toute sérénité

Vivre une course sur place vous manque ? Grâce à Motorsport Tickets, vivez les plus grands événements de l’année en toute sécurité.

General
12 mai 2021

Une seule Glickenhaus à Portimão, deux à Monza et au Mans

Glickenhaus ne pourra compter que sur une seule de ses hypercars le mois prochain, date de son entrée en compétition dans le championnat WEC.

WEC
10 mai 2021

Alpine veut un changement de la BoP Hypercar

Alpine demande un changement de BoP dans la catégorie Hypercar, après avoir perdu ses chances de victoire à Spa-Francorchamps en raison d'un réservoir trop petit.

WEC
4 mai 2021

Porsche et Penske : deux grands noms réunis en Endurance !

Si l'union fait la force, Porsche et le Team Penske l'ont bien compris : les deux structures seront en charge du programme LMDh du constructeur allemand en 2023.

Toyota dévoile les raisons de la sortie de Kobayashi

Toyota a révélé qu'un problème de freins a coûté la victoire aux Champions du monde en titre Kamui Kobayashi, Mike Conway et José María López lors des 6 Heures de Spa-Francorchamps, en ouverture du Championnat du monde d'Endurance 2021.

WEC
2 mai 2021

La Toyota #8 Hypercar triomphe à Spa pour sa première sortie !

La Toyota GR010 Hybrid #8 remporte les 6 Heures de Spa-Francorchamps, première épreuve de la saison 2021 du Championnat du monde d'Endurance. L'Alpine #36 se hisse à la deuxième place, devant la Toyota #7.

WEC
1 mai 2021
Le règlement LMP2 change pour faire plus de place aux amateurs

Article précédent

Le règlement LMP2 change pour faire plus de place aux amateurs

Article suivant

L'ACO contraint à des mesures d'économie face au COVID-19

L'ACO contraint à des mesures d'économie face au COVID-19
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC
Équipes Peugeot Sport
Auteur Filip Cleeren