Le retour de Peugeot résiste à la crise : c'est du sérieux !
Prime
WEC Analyse

Le retour de Peugeot résiste à la crise : c'est du sérieux !

Par :

Lorsque la pandémie mondiale de COVID-19 s'est déclenchée, cela aurait pu fournir à Peugeot l'excuse parfaite pour revenir sur ses intentions de retour aux 24 Heures du Mans en 2022. Ça n'a pas été le cas, ce qui révèle à la fois le goût d'inachevé du constructeur en Endurance ainsi que les opportunités offertes par la réglementation Hypercar.

Il y a un an, lorsque Peugeot a annoncé son retour aux 24 Heures du Mans à l'horizon 2022, le monde était bien différent de celui d'aujourd'hui. La crise du coronavirus et ses effets collatéraux sur l'économie mondiale auraient donné la justification parfaite à un rétropédalage quelques mois plus tard, mais au lieu de ça, le constructeur français a confirmé son arrivée future en choisissant la voie de la catégorie Le Mans Hypercar.

Début 2012, quand Peugeot a brutalement décidé de mettre fin à son programme LMP1, la nouvelle a fait l'effet d'un choc pour le monde de l'Endurance. Nous étions alors à l'aube de la naissance du Championnat du monde FIA WEC et la discipline perdait l'un de ses deux constructeurs majeurs, forçant Toyota à accélérer ses plans pour venir concurrencer Audi. Peugeot n'était revenu aux 24 Heures du Mans que quelques années auparavant, pour l'édition 2007, dans l'espoir de renouer avec le succès déjà rencontré par la 905 au début des années 90. Avec son spectaculaire prototype 908 HDi FAP et son moteur V12 bi-turbo, le constructeur français y est parvenu en 2009.

partages
commentaires

La FIA va revoir la catégorisation des pilotes pour 2022

La FIA va répondre aux inquiétudes exprimées par Stéphane Ratel et modifier les statuts de pilotes avant 2022, afin de garantir une place aux amateurs.

WEC
18 oct. 2021

Lamborghini se rapproche d'une arrivée en LMDh

Tout porte à croire que Lamborghini rejoindra la catégorie LMDh à partir de la saison 2024, en WEC et en IMSA.

WEC
18 oct. 2021

Rémi Taffin devient directeur technique d'Oreca

Après une longue carrière au sein du groupe Renault en Formule 1, Rémi Taffin rejoint une autre entité prestigieuse en sport automobile puisqu'il est nommé directeur technique d'Oreca.

WEC
18 oct. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021

La porte s'ouvre pour Alpine en 2022

Alpine aura l'autorisation, en 2022, d'aligner son prototype LMP1 face aux Hypercar, comme actuellement.

WEC
15 oct. 2021

Ratel demande une nouvelle catégorisation des pilotes

Stéphane Ratel, promoteur de nombreux championnats de GT, estime qu'il est nécessaire de modifier la catégorisation des pilotes afin de laisser plus de place aux amateurs.

GT
13 oct. 2021

René Rast et Nico Müller rejoignent Audi en LMDh

Audi a confirmé ses deux premiers pilotes, René Rast et Nico Müller, pour son retour en Endurance prévu pour 2023. Rast va également faire son retour en DTM avec le constructeur allemand.

24 Heures du Mans
12 oct. 2021

Alpine annonce son engagement en LMDh

Alpine a confirmé son engagement en WEC et aux 24 Heures du Mans en LMDh à partir de la saison 2024.

WEC
5 oct. 2021
Le règlement LMP2 change pour faire plus de place aux amateurs

Article précédent

Le règlement LMP2 change pour faire plus de place aux amateurs

Article suivant

L'ACO contraint à des mesures d'économie face au COVID-19

L'ACO contraint à des mesures d'économie face au COVID-19
Charger les commentaires