Philipp Eng et Nick Catsburg conviés par Porsche aux tests rookies de Bahreïn

Le champion de la Porsche Supercup et le pilote Lada en WTCC auront l’opportunité de piloter la 911 RSR le 22 novembre.

Philipp Eng et Nick Catsburg conviés par Porsche aux tests rookies de Bahreïn
Nicky Catsburg, Lada Vesta WTCC, Lada Sport Rosneft
Philipp Eng
#61 Black Falcon Porsche 911 GT3 Cup : Manuel Metzger, Philipp Eng, Hannes Plesse
#46 Marc VDS Racing Team BMW Z4 : Markus Palttala, Nicky Catsburg, Lucas Luhr

Pour Eng, cette promotion est une suite logique à ses titres en Porsche Supercup (2015) et Porsche Carrera Cup Allemagne (2014 et 2015), lui qui s’est également imposé cette année lors des 24 Heures du Nürburgring au volant d’une Porsche 911 GT3 Cup du Team Black Falcon.

Quant au pilote néerlandais Nick Catsburg, il s'est illustré dans de nombreuses disciplines, et au volant de voitures diverses cette année : Lada Vesta TC1 (WTCC), Lamborghini Gallardo (ADAC GT Masters et Pirelli World Challenge), ou BMW Z4 (Blancpain Endurance, avec notamment une victoire aux 24 Heures de Spa). Catsburg, annoncé sur une Porsche 911 GT3-R du Black Swan Racing en WeatherTech Sportscar Championship l’an prochain, aura ainsi l’occasion de préparer son programme américain avec ce test à Bahreïn.

Cette annonce est faite alors que le futur du programme Porsche GTE en WEC semble des plus compromis, le constructeur allemand n’ayant confirmé son engagement que dans la catégorie GTLM du WeatherTech Sportscar Championship en 2016.

Je ne crois pas que cela soit un test comparatif [entre nous deux] ”, affirme Catsburg à Motorsport.com. “Il s’agit juste d’essayer la voiture et poser des bases pour l’avenir. C’est un réel honneur de représenter un manufacturier”.

Catsburg va découvrir le pilotage de la Porsche 911 RSR à cette occasion.

Il s’agit d’une voiture formidable et je crois qu’elle est assez semblable aux bolides de catégorie GT1 que j’ai pilotés en 2011. Par contre, la 911 RSR est très différente des voitures de GT3, car la n’a ni gestion de la traction, ni d’ABS. Sa tenue de route est un peu plus compliquée, mais je devrais bien m’y habituer”.

Catsburg se rendra ensuite au Qatar pour y disputer la dernière manche du WTCC avec Lada.

Nous affichons de belles performances en qualifications, mais nous éprouvons de gros ennuis lors des départs. Nous devons résoudre ces problèmes. C’est très décevant de bien se qualifier, puis de se voir perdre cinq places au moment du départ. C’est dans ces moments qu’on est susceptibles de se faire accrocher [il fait ici référence à l’accident survenu lors du premier virage de la première course en Thaïlande qui a mis fin à son weekend] ”, explique Catsburg.

Interview réalisée par Tim Biesbrouck

 

 

partages
Un programme étendu à l’Asian Le Mans Series pour Alpine en 2016?

Article précédent

Un programme étendu à l’Asian Le Mans Series pour Alpine en 2016?

Article suivant

La FIA révèle la nouvelle catégorisation des pilotes

La FIA révèle la nouvelle catégorisation des pilotes