La Porsche 963 probablement en retard pour les équipes clientes

Proton Competition est en passe d'obtenir l'exploitation de deux Porsche 963 pour 2023, mais les prototypes LMDh clients pourraient être livrés en retard.

La Porsche 963 probablement en retard pour les équipes clientes

L'équipe allemande Proton pourrait mettre en place un programme client avec la Porsche 963 LMDh l'an prochain en WEC et en IMSA. Partenaire de longue date du constructeur allemand en LMGTE Am, elle disposerait alors du deuxième châssis destiné à un usage client en WEC, le premier étant réservé à l'équipe anglaise Jota, mais aussi du deuxième châssis disponible en IMSA, l'autre étant attribué à JDC-Miller Motorsports.

Proton avait formulé une première offre en ce sens cette année, mais Porsche privilégiait un arrangement avec AJ Foyt et JR Hildebrand. Cet accord semble toutefois peu probable désormais, ce qui fait de Proton le favori pour avoir un châssis en WEC et un en IMSA. "On veut le faire, mais il n'y a rien de confirmé pour le moment", indique à Motorsport.com Christian Ried, patron de Proton Competition. "On est toujours intéressés pour faire les deux, car c'est mieux d'avoir deux voitures, même si elles courent dans des championnats différents."

Proton Competition aligne des Porche 911-RSR depuis plusieurs années en WEC.

Proton Competition aligne des Porche 911-RSR depuis plusieurs années en WEC.

Christian Ried précise que le projet est à ce jour plus avancé pour le programme WEC que pour celui outre-Atlantique, ce qui pourrait contraindre à faire l'impasse sur les 24 Heures de Daytona en janvier 2023 compte tenu du temps restant. Un retard qui pourrait d'ailleurs concerner tous les clients de Porsche car la 963 risque de ne pas leur être livrée en temps et en heure. "Ce sera difficile", confirme Thomas Laudenbach, patron de Porsche Motorsport, qui donne la priorité à son programme d'usine avec Penske. "La première chose, c'est qu'au niveau du développement, la voiture doit être suffisamment mature pour être remise aux clients", ajoute-t-il. "Si c'est le cas, il nous faut alors les pièces pour construire les voitures clientes, ce qui est encore plus délicat".

L'objectif pourrait alors être de lancer les Porsche clientes au mois de mars à Sebring, où rouleront à la fois le WEC et l'IMSA. "Je serais heureux de pouvoir le confirmer, mais il y a beaucoup de choses qui ne dépendent pas de nous", prévient Thomas Laudenbach. "On redouble d'efforts pour que les voitures clientes soient en piste le plus tôt possible, mais il est vraiment trop tôt pour le dire."

Porsche est toutefois dans les temps en ce qui concerne le développement de sa 963, dont quatre châssis d'usine seront engagés en 2023 de part et d'autre de l'Atlantique. La marque a cependant écarté définitivement la possibilité de participer aux 8 Heures de Bahreïn en guise de préparation, malgré la porte laissée ouverte par les organisateurs.

Propos recueillis par Gary Watkins

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Le même problème a touché les deux Peugeot 9X8 à Fuji
Article précédent

Le même problème a touché les deux Peugeot 9X8 à Fuji

Article suivant

Le retard d'Alpine sur Toyota à Fuji déçoit Lapierre

Le retard d'Alpine sur Toyota à Fuji déçoit Lapierre