Porsche cherchera le meilleur compromis à Spa

partages
commentaires
Porsche cherchera le meilleur compromis à Spa
Par : Basile Davoine
1 mai 2017 à 14:15

Avec un package typé Le Mans, Porsche devra trouver les bons réglages à Spa-Francorchamps, face à une armada Toyota pour la première fois constituée de trois voitures.

#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
Brendon Hartley, Porsche Team
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
Podium : #1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley

En tenant tête à Toyota lors de la manche d'ouverture à Silverstone, Porsche a emmagasiné beaucoup de confiance. Car sur le tracé britannique, les 919 Hybrid n'étaient pas destinées à jouer la victoire, compte tenu du kit aéro type "Le Mans" qu'elles utilisaient, pendant que les protos nippons étaient dotés de davantage d'appui.

À Spa-Francorchamps, le constructeur allemand conservera son kit à faible appui, toujours dans l'optique de préparer les 24 Heures du Mans et de réserver l'introduction d'un second kit pour la deuxième partie de saison. Sur un tracé où les lignes droites sont nombreuses, la 919 devrait être plus à l'aise, mais les caractéristiques du toboggan des Ardennes proposent également un deuxième secteur plus complexe.

"Le circuit vallonné de Spa offre une grande variété d'exigences, qui nécessitent toujours de trouver des compromis", explique Andreas Seidl, team principal de Porsche. "Il faut se couper en deux pour créer un set-up qui convient aux longues portions à fond mais qui permet aussi aux pilotes de manier la voiture dans le secteur sinueux du milieu." 

"Concernant l'aérodynamique, en raison du règlement, nous sommes moins flexibles qu'en 2016, mais je vois la 919 Hybrid comme étant bien armée dans ce domaine. En matière de fiabilité et d'effort collectif, Silverstone était de premier ordre. Nous voulons maintenant réaliser une autre performance sans faute à Spa."

Porsche n'a jamais gagné à Spa en WEC

Jamais depuis 2014, année de son retour en LMP1, Porsche ne s'est imposé à Spa-Francorchamps. La concurrence d'Audi y a souvent été farouche, mais cette saison, la catégorie se résume à un duel face à Toyota, qui engagera sa troisième voiture pour préparer Le Mans. Les conditions météorologiques peuvent également jouer un rôle déterminant, même si la pluie est pour le moment attendue pour le début de week-end mais pas forcément pour la course.

"Je pense que nous pouvons vraiment être impatients d'aller à Spa", assure toutefois Neel Jani, qui partage le baquet de la #1 avec André Lotterer et Nick Tandy. "Notre performance à Silverstone était très encourageante, compte tenu du fait que nous roulions avec notre kit aéro type Le Mans. À Spa, il sera plus adapté pour les longues portions à haute vitesse dans le premier et le troisième secteurs. Pour le deuxième secteur sinueux, avoir plus d'appui serait mieux, mais il reste à voir combien de temps nous perdrons par rapport aux autres. L'autre aspect, c'est la météo : s'il pleut beaucoup, je vois l'avantage aller à Toyota." 

Vainqueur au Mans en 2015, Tandy avait roulé à Spa la même année en LMP1 pour se préparer à son "one-shot" manceau. Il se souvient particulièrement d'un endroit où peut se faire la différence.

"Les portions amusantes pour moi se trouvent dans le deuxième secteur, sinueux, mais j'aime aussi le dernier secteur, quand on arrive à haute vitesse et qu'il faut composer avec les vibreurs à la très serrée chicane de l'arrêt de bus", précise-t-il. "C'est un endroit où un pilote et un bon travail de set-up avec les ingénieurs peuvent faire une vraie différence."

Prochain article WEC
La M8, nouvelle arme de BMW pour son retour en GTE ?

Previous article

La M8, nouvelle arme de BMW pour son retour en GTE ?

Next article

Fracture du pied pour Vaxiviere, forfait à Spa

Fracture du pied pour Vaxiviere, forfait à Spa

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Spa-Francorchamps
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes André Lotterer , Timo Bernhard , Neel Jani , Brendon Hartley , Earl Bamber , Nick Tandy
Équipes Porsche Team
Auteur Basile Davoine
Type d'article Preview