Porsche ne craint pas les départs de constructeurs

partages
commentaires
Porsche ne craint pas les départs de constructeurs
Par :
5 févr. 2019 à 10:21

L'engagement de Porsche en GTE Pro ne sera pas remis en cause dans les mois à venir, en dépit de la tendance qui pourrait voir deux constructeurs quitter la catégorie dès la saison prochaine.

L'éventualité de voir deux constructeurs quitter le GTE Pro à très court terme a pris de l'ampleur le week-end dernier, puisque BMW doit encore se prononcer sur son engagement dans la catégorie, après une seule saison disputée avec la nouvelle M8. Cette incertitude s'ajoutant à la probabilité de voir Ford faire de même, le nombre de marques pourrait chuter à trois lors de la saison 2019-2020 du FIA WEC.

Lire aussi :

Ce scénario n'est pas pour autant redouté par Porsche, pour qui le programme en Endurance est plus que jamais maintenu. Le constructeur allemand ne base pas ses choix sur la concurrence, et ne remettrait rien en doute s'il n'avait plus comme adversaires que Ferrari et Aston Martin.

"Pour le moment, je crois que nous avons atteint un pic en GTE pour le WEC avec le nombre de constructeurs", estime Pascal Zurlinder, directeur des programmes GT de Porsche. "Mais par le passé, il y avait un ou deux constructeurs de moins et la catégorie GTE était toujours viable. Nous ne percevons donc aucune tendance négative pour le WEC. Nous y serons encore. C'est un Championnat du monde, et c'est toujours attractif pour les constructeurs."

Après avoir mis fin à son engagement en LMP1 à la fin de l'année 2017, Porsche a recentré ses efforts sur son programme GTE Pro avec la 911 RSR, alignant même quatre autos lors des 24 Heures du Mans, ce qui sera de nouveau le cas en 2019.

La marque allemande occupe actuellement la tête de son championnat, à trois manches du terme de la Super Saison, grâce notamment à son doublé dans la Sarthe en juin dernier. Chez les pilotes, le duo composé de Kévin Estre et Michael Christensen est lui aussi aux commandes, avec 43 points d'avance sur leurs poursuivants.

En cas de départ de BMW et Ford du GTE, le nombre de constructeurs dans la catégorie retomberait à trois pour la première fois depuis 2016.

Propos recueillis par Andrew van Leeuwen  

Article suivant
Toyota s'offre une séance de découverte à Sebring

Article précédent

Toyota s'offre une séance de découverte à Sebring

Article suivant

Lotterer va manquer une course WEC pour la première fois !

Lotterer va manquer une course WEC pour la première fois !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , WEC
Équipes Team Manthey
Auteur Basile Davoine
Be first to get
breaking news