Porsche veut quatre 911 RSR au Mans, Bruni en sera

Porsche a officialisé son programme d'usine en GTE Pro pour la Super Saison du FIA WEC 2018-2019.

Porsche veut quatre 911 RSR au Mans, Bruni en sera

Le constructeur allemand, qui a quitté le LMP1 à l'issue de la saison 2017, engagera à nouveau deux Porsche 911 RSR en Championnat du monde d'Endurance. Les deux équipages enregistrent une modification majeure, puisque Gianmaria Bruni partagera l'une des deux autos avec Richard Lietz. L'Italien, arrivé l'an dernier en provenance de Ferrari mais dont les débuts avaient été repoussés pour des raisons contractuelles, remplace Frédéric Makowiecki. La deuxième auto sera toujours confiée à Kevin Estre et Michael Christensen.

Porsche a également annoncé l'engagement de pas moins de quatre 911 RSR à l'occasion de la prochaine édition des 24 Heures du Mans, soit deux fois plus qu'en 2017. Les deux GTE du WEC seront en effet rejointes par les deux voitures alignées en IMSA par CORE Autosport, si l'ACO accède à cette requête au moment d'attribuer les invitations pour l'épreuve. 

Au Mans, Bruni, Lietz et Makowiecki se partageront une auto, tandis que Laurens Vanthoor rejoindra Estre et Christensen.

Les deux 911 RSR en provenance de l'IMSA seront pilotées par Patrick Pilet, Nick Tandy et Earl Bamber d'une part, et par Timo Bernhard, Romain Dumas et Sven Muller de l'autre.

Porsche permet ainsi à trois de ses pilotes LMP1 2017 de participer à la classique mancelle. Sur le reste de l'année, le double Champion du monde de WEC Timo Bernhard évoluera en ADAC GT Masters avec sa propre équipe Team 75 Bernhard.

Pour le moment, Porsche n'a rien annoncé pour André Lotterer et Neel Jani, qui sont engagées en Formule E, ni pour Brendon Harltey, qui disputera la saison 2018 en Formule 1 avec Toro Rosso.

partages
commentaires
Barème, arrêts au stand, calendrier : ce qui changera en 2018
Article précédent

Barème, arrêts au stand, calendrier : ce qui changera en 2018

Article suivant

Porsche va encore faire rouler sa LMP1 en 2018

Porsche va encore faire rouler sa LMP1 en 2018
Charger les commentaires