La Porsche LMDh prendra la piste cette année

Un premier roulage du modèle LMDh de Porsche devrait bien se tenir avant la fin de l'année. Les spécifications techniques et les pilotes de ce prototype doivent encore être annoncés.

La Porsche LMDh prendra la piste cette année

Le retour de Porsche au plus haut niveau de l'Endurance avec un prototype LMDh prend forme. Le constructeur a confirmé que le modèle hybride conçu pour rouler dans le WEC et en IMSA à partir de 2023 devrait prendre la piste pour la première fois avant Noël.

"Le programme est serré mais ça reste l'objectif", a déclaré Thomas Laudenbach, nouveau responsable de la compétition du constructeur allemand. "Je pense que nous sommes dans une situation favorable et que nous avançons bien."

Le dirigeant a précisé que cette voiture, basée sur la LMP2 de nouvelle génération du constructeur canadien Multimatic, devrait se contenter d'un déverminage cette année avant d'entamer les véritables essais l'an prochain. Ce roulage se fera au centre de recherche et développement de Porsche Motorsport à Weissach ou à proximité, et non sur un véritable circuit.

"Avec une voiture totalement nouvelle, il faut toujours faire un vrai shakedown, un roulage, plutôt qu'aller sur un circuit ; ça coûte beaucoup d'argent", a expliqué Laudenbach. "Ce sera un genre de roulage, pour voir si tous les systèmes fonctionnent et pour travailler sur les réglages et le calibrage, pas de véritables essais pour la performance."

Comme chez la marque sœur Audi, qui se basera sur le même châssis, les détails techniques du prototype doivent être annoncés, à l'image de la configuration du moteur. Porsche a l'intention de s'en tenir à son projet de vendre des modèles à des équipes clientes, qui pourraient affronter l'équipe d'usine engagée par Penske en WEC comme en IMSA.

Porsche Motorsport LMDh

"Nous avons vraiment l'intention d'avoir au moins certains clients dès le début, en 2023", a confirmé Laundenbach, précisant que le nombre de prototypes fournis à des tiers pourrait être limité par des questions logistiques lors de la première saison : "C'est un défi pour nous, parce que nous sommes encore en train de développer la voiture et que ce n'est pas facile de lancer simultanément un programme d'usine et un avec des clients."

Porsche fera une annonce commune pour ses pilotes

Audi a déjà révélé les noms de ses deux premiers pilotes mais Laudenbach préfère les connaître tous avant de faire une annonce, avec l'espoir d'associer jeunesse et expérience : "Nous travaillons sur les pilotes, il est un peu tôt pour dire qui ils seront. Je peux dire que nous essayons d'associer des pilotes qui sont déjà chez nous, de jeunes pilotes que nous voulons promouvoir et probablement quelques pilotes de l'extérieur. C'est important d'avoir un bon mélange."

Le pilote chinois Yifei Ye, qui vient de signer un contrat avec Porsche en Asie, pourrait devenir candidat : "Le fait qu'il ait été choisi comme pilote Porsche Motorsport [Asia Pacific] montre qu'il a du potentiel. Pour moi, il est trop tôt pour dire où cela va mener, mais nous avons évidemment une longue habitude de promouvoir des pilotes. J'aimerais avoir un pilote chinois [en LMDh] mais au final, un pilote doit être rapide : nous devons voir ses performances."

Lire aussi :

partages
commentaires
La Toyota #7 a fait un "pas important" vers le titre en s'imposant
Article précédent

La Toyota #7 a fait un "pas important" vers le titre en s'imposant

Article suivant

Kazuki Nakajima quitte le WEC après 10 ans chez Toyota

Kazuki Nakajima quitte le WEC après 10 ans chez Toyota
Charger les commentaires