La porte s'ouvre pour Alpine en 2022

Alpine aura l'autorisation, en 2022, d'aligner son prototype LMP1 face aux Hypercar, comme actuellement.

La porte s'ouvre pour Alpine en 2022

C'est une petite phrase qui figure simplement dans le compte-rendu du Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, mais qui a toute son importance. Pour la saison 2022, il sera de nouveau possible de s'engager dans la catégorie Hypercar du FIA WEC avec un ex-prototype LMP1, dont les performances seront équilibrées via la BoP pour affronter les LMH. 

"La Commission Endurance de la FIA donne au Comité de Sélection du WEC l'option d'autoriser la présence une année supplémentaire des anciennes autos LMP1 non hybrides dans la catégorie Hypercar", est-il écrit ce vendredi, après la réunion du Conseil Mondial qui s'est tenue à Paris. 

Cette possibilité confirmée sera sans aucun doute accueillie avec satisfaction par Alpine, seule équipe à s'être engagée sous cette forme en 2021. En effet, la semaine dernière, la marque française a annoncé son arrivée en grande pompe en LMDh à partir de 2024, tout en précisant que des discussions sur la forme de son engagement en Endurance se poursuivaient pour la période 2022-2023. 

La problématique est donc réglée pour l'an prochain, puisqu'Alpine pourra à nouveau faire rouler l'Alpine A480, châssis construit par Oreca et équipé d'un moteur Gibson, qui était auparavant exploité par Rebellion Racing. Alpine devra encore officialiser sa présence, mais peu de doute entoure cet avenir à court terme désormais. 

L'an prochain, la catégorie Hypercar accueillera également Peugeot, à une date à déterminer, et théoriquement ByKolles pour se joindre à Toyota et Glickenhaus. La réglementation LMDh entrera quant à elle en vigueur lors de la campagne 2023. 

Par ailleurs, le Conseil Mondial a confirmé la mise en place de restrictions concernant les essais pour les concurrents d'ores et déjà engagés en LMH. "Afin de prévenir toute escalade des coûts, de nouvelles restrictions d'essais s'appliqueront dans la catégorie Hypercar pour les voitures homologuées avant la saison 2021 et s'engageant pour la seconde année de leur cycle d'homologation."

partages
commentaires
Ratel demande une nouvelle catégorisation des pilotes
Article précédent

Ratel demande une nouvelle catégorisation des pilotes

Article suivant

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"
Charger les commentaires