Pourquoi G-Drive est un favori naturel en LMP2

partages
commentaires
Pourquoi G-Drive est un favori naturel en LMP2
Par : Basile Davoine
13 févr. 2017 à 18:20

L'équipe de Roman Rusinov sera à nouveau au départ dans la catégorie LMP2 du WEC cette année, avec une ORECA 07.

#26 G-Drive Racing Oreca 05 - Nissan: Roman Rusinov, Alex Brundle, René Rast
#26 G-Drive Racing Oreca 05 - Nissan: Roman Rusinov, Alex Brundle, Will Stevens
ORECA 07-Gibson du G-Drive Racing
ORECA 07-Gibson du G-Drive Racing
#26 G-Drive Racing Oreca 05 - Nissan : Roman Rusinov, Nathanael Berthon, René Rast
#26 G-Drive Racing Oreca 05 Nissan: Roman Rusinov, Alex Brundle, Will Stevens
#26 G-Drive Racing Oreca 05 - Nissan: Roman Rusinov, Alex Brundle, Will Stevens
#26 G-Drive Racing Oreca 05 - Nissan: Roman Rusinov, Alex Brundle, René Rast
Pole position LMP2: #26 G-Drive Racing Oreca 05 - Nissan: Roman Rusinov, Alex Brundle, René Rast
Roman Rusinov, G-Drive Racing
#46 Thiriet by TDS Racing Oreca 05 - Nissan: Pierre Thiriet, Mathias Beche

Toujours présente en LMP2, l'équipe G-Drive de Roman Rusinov fera cette année appel au soutien logistique de TDS Racing. Une troisième alliance en trois ans, après avoir travaillé successivement avec OAK Racing puis JOTA Sport en 2015 et 2016. Le pilote russe avait d'ailleurs remporté le titre LMP2 en FIA WEC il y a deux ans aux côtés de Sam Bird et Julien Canal.

Flexibilité et cohérence

Cette année, G-Drive alignera une ORECA 07 en championnat du monde avec l'aide de TDS tout en conservant un prototype en ELMS avec DragonSpeed. Pierre Thiriet intègre le line-up de la structure russe en WEC, où Rusinov et lui seront rejoints par un troisième pilote qui doit encore être annoncé.

"De nombreuses personnes nous ont demandé pourquoi nous changions de 'sous-traitant' chaque année", explique Roman Rusinov à Motorsport.com. "Si vous avez votre propre équipe, vous n'êtes pas si flexible, vous ne pouvez pas prendre rapidement des décisions quant aux championnats auxquels vous voulez participer, et toutes les autres choses."

"Nous choisissons un partenaire technique en fonction de l'année. Il faut regarder quelques facteurs : le budget, l'équipe, l'endroit où l'équipe est basée. Si l'on est basé en Angleterre, par exemple, et qu'il faut faire des essais pendant l'hiver - et il y a beaucoup d'essais - c'est un voyage qui fait 2000 kilomètres. Ça augmente donc les coûts. Et si l'on est dans le sud de la France, le Paul Ricard est à portée de main, les mécaniciens n'ont même pas besoin de chambre d'hôtel."

Une situation dans laquelle sera G-Drive cette année, puisque TDS est basé dans l'Hérault, près de Montpellier. La structure russe figurera naturellement parmi les favoris cette année grâce à l'apport de David Leach, qui supervisait les opérations techniques de l'équipe l'an dernier mais a également travaillé avec ORECA sur le développement du nouveau prototype 07.

"Quand ORECA faisait des essais, Leach travaillait sur le développement de la voiture", confirme Rusinov. "Fin janvier, il a fait les 24 Heures de Daytona avec l'ORECA 07 de Rebellion Racing. Leach est toujours notre chef ingénieur, donc même si G-Drive Racing n'a pas bouclé un seul kilomètre, on peut dire que l'on a plus de mille kilomètres d'expérience."

"Les conditions sont équitables pour toutes les équipes, alors ce qui devient la clé, c'est la manière dont on utilise tout ça. Et nous avons cette expérience. C'est évident, de par les résultats que G-Drive Racing a réalisés entre 2013 et 2016. Nous avons le record de pole positions et nous avons gagné environ la moitié des courses auxquelles nous avons participé. Est-ce que le fait que nous connaissions mieux la voiture que quiconque fait de nous des favoris ? J'imagine que oui."

Un troisième pilote expérimenté

Désormais, G-Drive doit compléter son line-up en WEC avec l'arrivée d'un troisième pilote au profil très expérimenté.

"En LMP2, les pilotes 'Silver' jouent un rôle énorme", souligne Rusinov. "Parfois, c'est plus facile et moins coûteux d'attirer un pilote de Formule 1 qu'un pilote 'Silver'. Avec Pierre Thiriet, nous avons recruté l'un des meilleurs 'Silver' disponibles, plus rapide que ses coéquipiers 'Platinum'. Nous avons un facteur encore à régler, le troisième pilote. Nous avons quatre options, des pilotes de pointe, avec aussi une expérience en F1. Il y a des pour et des contre avec chacun, nous prendrons notre décision rapidement."

Propos recueillis par Yaroslav Zagorets

Article suivant
Trummer quitte ByKolles pour rejoindre Manor

Article précédent

Trummer quitte ByKolles pour rejoindre Manor

Article suivant

Gianmaria Bruni contraint de faire l’impasse sur le WEC en 2017 ?

Gianmaria Bruni contraint de faire l’impasse sur le WEC en 2017 ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Pilotes Roman Rusinov , Pierre Thiriet
Équipes G-Drive Racing
Auteur Basile Davoine