Une première course entièrement de jour à Bahreïn

Pour la première fois, le WEC courra intégralement de jour à Bahreïn, la première des deux manches prévues sur place, avec un départ dans la matinée.

Une première course entièrement de jour à Bahreïn

La première des deux manches du WEC qui se disputeront à Bahreïn cette saison se déroulera pour la première fois entièrement de jour. Cette course de six heures prévue le 30 octobre débutera en effet à 11h heure locale pour se terminer à 17h, au moment du coucher du soleil. Une semaine plus tard, en revanche, les 8H de Bahreïn débuteront à 14h et se finiront de nuit.

Par le passé, les précédentes manches du WEC sur place se sont toutes terminées de nuit, qu'elles aient eu une durée de six ou de huit heures. Ainsi, le départ de la première épreuve de six heures, en 2012, a été donné à 16h, de même que lors des éditions 2016 et 2017. Les courses de huit heures de 2013 à 2015 ont quant à elles débuté à 15h, et celle de 2019 à 14h.

"Il sera intéressant de voir quelles seront les différentes stratégies adoptées par les équipes pour ce double rendez-vous", a commenté Frédéric Lequien, patron du WEC. "Cela va certainement offrir deux types de courses différentes puisque nous aurons une course entièrement disputée en plein jour et la finale de la saison qui se terminera beaucoup plus tard, de nuit."

"Ces deux courses différentes devraient offrir une variété de défis à relever aux équipes et aux pilotes", a renchéri Sheikh Salman bin Isa Al Khalifa, patron du circuit, espérant "une conclusion extrêmement excitante de la saison" de WEC à Sakhir.

Lire aussi :

Pour cette première double manche de l'Histoire du WEC, les deux courses se dérouleront sur la configuration Grand Prix, d'une longueur de 5,411 km. Le championnat a écarté les autres configurations du circuit, et notamment le tracé surnommé "l'ovale", qui a été utilisé pour le deuxième Grand Prix de Formule 1 sur place l'année dernière.

"Après consultation avec les équipes du WEC et après avoir pris en considération l'ensemble des commentaires, il a été décidé que les deux épreuves utiliseraient le circuit traditionnel de Grand Prix de 5,4 km. La piste étant réputée pour sa surface particulièrement abrasive, la gestion de l'usure des pneus par les équipes et les pilotes pourrait jouer un rôle crucial pour déterminer qui remportera ces deux courses", est-il indiqué dans un communiqué.

Bahreïn s'est proposé d'accueillir une deuxième manche du WEC cette année après l'annulation de celle de Fuji, prévue en septembre, en raison des restrictions qui perdurent au Japon concernant les voyages internationaux.

Le WEC va également reprogrammer son test à destination des rookies, celui-ci étant prévu après la deuxième des deux manches de Bahreïn, le 7 novembre. Cela pourrait offrir à Sébastien Ogier, septuple Champion du monde des Rallyes, l'opportunité de tester la Toyota GR010 Hybrid, alors que des discussions sont engagées entre le pilote et le constructeur en vue d'un test, puis d'une éventuelle participation au WEC.

partages
commentaires

Related video

Toyota admet des inquiétudes sur sa fiabilité avant Le Mans

Article précédent

Toyota admet des inquiétudes sur sa fiabilité avant Le Mans

Article suivant

Peugeot n'exclut pas d'engager la 9X8 en IMSA sous un autre nom

Peugeot n'exclut pas d'engager la 9X8 en IMSA sous un autre nom
Charger les commentaires