Qualifs - Toyota s'offre la pole et entoure les Porsche !

La Toyota #7 de Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López partira en pole position pour les 6H du Nürburgring, quatrième manche du Championnat du monde d'Endurance 2017.

Qualifs - Toyota s'offre la pole et entoure les Porsche !
Jose Maria Lopez, Toyota Gazoo Racing
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#26 G-Drive Racing Oreca 07 Gibson: Roman Rusinov, Pierre Thiriet, Ben Hanley
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#35 Signatech Alpine A470 Gibson: Nelson Panciatici, Pierre Ragues, Andre Negrao
#35 Signatech Alpine A470 Gibson: Nelson Panciatici, Pierre Ragues, Andre Negrao
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#66 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Olivier Pla, Stefan Mücke
#38 DC Racing Oreca 07 Gibson: Ho-Pin Tung, Oliver Jarvis, Thomas Laurent
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Darren Turner, Jonathan Adam, Daniel Serra
#61 Clearwater Racing Ferrari 488 GTE: Mok Weng Sun, Matt Griffin, Keita Sawa
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Darren Turner, Jonathan Adam, Daniel Serra
#13 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson: Mathias Beche, David Heinemeier Hansson, Pipo Derani
#98 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Paul Dalla Lana, Pedro Lamy, Mathias Lauda

La Toyota #8 est la première à quitter la voie des stands en début de séance qualificative, juste devant la Porsche #2, qui a tenté de prendre l'avantage ! Les commissaires en bout de pitlane ont toutefois rapidement réglé la mésentente, et laissé la Toyota devant les deux Porsche 919 Hybrid. La Toyota #7 reste elle dans son garage quelques minutes de plus.

Dès le début de son premier tour lancé, Kazuki Nakajima sort large au troisième virage avant de rencontrer l'Alpine de Nelson Panciatici dans le dernier secteur, et de devoir mettre deux roues dans l'herbe pour l'éviter ! La voiture #35 est alors demandée à la direction de course suite à cet incident.

 

Brendon Hartley et Neel Jani sont les deux premiers à effectuer un chrono, en 1'38"292 pour le Néo-Zélandais, et en 1'38"671 pour le Suisse. Comme attendu, le temps de Nakajima est annulé pour violation des limites de la piste, et le Japonais réalise un 1'44"001 comme deuxième performance, ce qui le place évidemment dernier des LMP1.

Les deux Porsche rentrent alors dans les stands après six minutes de séance, quelques instants après avoir vu la Toyota #7 prendre la piste ! En LMP2, la G-Drive #26 de Ben Hanley s'offre la pole provisoire, avec près de six dixièmes d'avance sur les deux Vaillante Rebellion !

Sur la Toyota #7, José María López réalise le meilleur temps des premiers pilotes à s'être élancés, avec un 1'38"083, les deux TS050 Hybrid entourent alors les deux 919 Hybrid, Nakajima ayant pu réaliser un autre temps le plaçant dans la fenêtre des 1'38.

Dans le deuxième relais, Timo Bernhard est le premier à franchir la ligne, à seulement deux centièmes du temps réalisé par Hartley, mais c'est André Lotterer qui s'illustre en signant le premier temps dans les 1'37", en 1'37"886 ! Une performance de choix, mais pas suffisante pour faire monter la Porsche #1 dans le classement, elle qui est toujours troisième. Neel Jani reprend alors place dans le baquet, à sept minutes du drapeau à damier.

Sur la Toyota #8, Anthony Davidson signe un 1'38"455, ce qui laisse la TS050 Hybrid à quatre dixièmes des deux Porsche au classement moyen des deux pilotes. Le poleman des 24 Heures du Mans, Kamui Kobayashi, assure le leadership de la Toyota #7, avec un tour en 1'38"153, un cran plus lent que celui réalisé par Lopez en début de séance.

Les quatre LMP1 hybrides restent confortablement installées dans la voie des stands, chaque écurie étant prête à répondre à une éventuelle attaque de son adversaire ! Les LMP2 peuvent alors s'en donner à cœur joie à deux minutes du drapeau à damier, la #26 conservant l'avantage avec Pierre Thiriet à son volant, devant la #38, victorieuse au Mans.

Les Toyota et les Porsche restent finalement au stand jusqu'à la fin de la séance, et la #7 s'offre donc la pole avec un moyenne plus rapide d'une seconde et trois dixièmes par rapport à 2016, devant la #2, la #1 et la #8.

Porsche et Aston Martin se partagent les honneurs en GTE

Comme toujours, les voitures des catégories LMGTE Pro et LMGTE Am sont les premières à prendre la piste, pour 20 minutes de qualifications. Premier pilote à prendre place dans la Porsche #92, Michael Christensen est tout simplement le seul pilote à descendre sous les 1'54, avec un temps de 1'53"779.

Derrière, on retrouve l'Aston Martin #95 et la Porsche #91, devant les deux Ford GT. Du côté de Ferrari, Alessandro Pier Guidi est le premier à entrer dans la #51, mais il voit son premier tour annulé pour avoir dépassé les limites de la piste dans le dernier virage. L'Italien doit alors se contenter d'un chrono en 1'55"270, avant de céder le volant à James Calado.

Après le temps de Christensen, Kevin Estre signe un 1'54"235, suffisant pour confirmer la pole de la #92. Le Français rentre alors dans la voie des stands à trois minutes du terme, tout comme Nicki Thiim, sur l'Aston Martin #95. La majorité du peloton en LMGTE Pro suit les deux leaders et décide de ne pas améliorer.

La bataille se concentre alors entre la Ferrari #71 et la Ford GT #67 pour la cinquième place de la catégorie, avec un écart de cinq centièmes entre les deux voitures ! Harry Tincknell tente d'extraire le maximum de sa GT, mais il ne peut faire mieux et doit se contenter de la sixième place. Après le succès aux 24 Heures du Mans, l'Aston Martin #97 connaît un sort bien différent, avec tout simplement le dernier temps de la catégorie !

En LMGTE Am, l'Aston Martin #98 s'est montrée sans surprise la plus rapide et partira de la pole position ce dimanche, après deux chronos de Pedro Lamy et Paul Dalla Lana. La Porsche #77 termine deuxième, devant la Ferrari #54, malgré une petite erreur de Thomas Flohr à son volant dans la première épingle. La Ferrari #61 du Clearwater Racing, en tête du championnat, partira elle en fond de grille, les meilleurs tours de Matt Griffin ayant été supprimés, pour violation des limites de la piste.

WEC - Nürburgring - Qualifications
P.PilotesVoitureTemps
1 7 japan Kamui Kobayashi
united_kingdom Mike Conway
argentina José María López
Toyota TS050 Hybrid 1'38.118
2 2 germany Timo Bernhard
new_zealand Brendon Hartley
new_zealand Earl Bamber
Porsche 919 Hybrid 1'38.272
3 1 germany André Lotterer
switzerland Neel Jani
united_kingdom Nick Tandy
Porsche 919 Hybrid 1'38.278
4 8 united_kingdom Anthony Davidson
japan Kazuki Nakajima
switzerland Sébastien Buemi
Toyota TS050 Hybrid 1'38.703
5 26 russia Roman Rusinov
france Pierre Thiriet
united_kingdom Ben Hanley
Oreca 07 1'45.001
6 38 united_kingdom Oliver Jarvis
china Ho-Pin Tung
france Thomas Laurent
Oreca 07 1'45.197
7 31 brazil Bruno Senna
france Julien Canal
portugal Filipe Albuquerque
Oreca 07 1'45.649
8 13 brazil Pipo Derani
denmark David Heinemeier Hansson
switzerland Mathias Beche
Oreca 07 1'45.690
9 35 france Nelson Panciatici
france Pierre Ragues
brazil André Negrao
Alpine A470 1'45.777
10 25 russia Vitaly Petrov
switzerland Simon Trummer
mexico Roberto Gonzalez
Oreca 07 1'45.861
11 36 france Nicolas Lapierre
united_states Gustavo Menezes
united_kingdom Matt Rao
Alpine A470 1'45.940
12 37 china David Cheng
france Tristan Gommendy
united_kingdom Alex Brundle
Oreca 07 1'46.690
13 28 france François Perrodo
france Emmanuel Collard
france Matthieu Vaxiviere
Oreca 07 1'46.714
14 24 spain Roberto Merhi
switzerland Jonathan Hirschi
thailand Tor Graves
Oreca 07 1'47.325
15 4 italy Marco Bonanomi
united_kingdom Oliver Webb
austria Dominik Kraihamer
ENSO CLM P1/01 1'47.485
16 34 united_kingdom Nigel Moore
united_kingdom Philip Hanson
Ligier JSP 217 1'48.104
17 92 denmark Michael Christensen
france Kévin Estre
Porsche 911 RSR 1'54.007
18 95 denmark Marco Sørensen
denmark Nicki Thiim
Aston Martin Vantage 1'54.352
19 91 austria Richard Lietz
france Frederic Makowiecki
Porsche 911 RSR 1'54.518
20 66 germany Stefan Mücke
france Olivier Pla
Ford GT 1'54.694
21 71 finland Toni Vilander
italy Davide Rigon
Ferrari 488 GTE 1'54.757
22 67 united_kingdom Harry Tincknell
united_kingdom Andy Priaulx
Ford GT 1'54.807
23 51 united_kingdom James Calado
italy Alessandro Pier Guidi
Ferrari 488 GTE 1'55.037
24 97 united_kingdom Darren Turner
united_kingdom Jonathan Adam
brazil Daniel Serra
Aston Martin Vantage 1'55.382
25 98 portugal Pedro Lamy
canada Paul Dalla Lana
austria Mathias Lauda
Aston Martin Vantage V8 1'56.721
26 77 germany Christian Ried
italy Matteo Cairoli
germany Marvin Dienst
Porsche 911 RSR (991) 1'57.129
27 54 italy Francesco Castellacci
spain Miguel Molina
switzerland Thomas Flohr
Ferrari 488 GTE 1'57.958
28 86 united_kingdom Michael Wainwright
united_kingdom Ben Barker
Nick Foster
Porsche 911 RSR (991) 1'58.027
29 61 ireland Matt Griffin
singapore Mok Weng Sun
japan Keita Sawa
Ferrari 488 GTE 1'58.335

 

partages
commentaires
EL3 - Toyota se montre avant les qualifications

Article précédent

EL3 - Toyota se montre avant les qualifications

Article suivant

Porsche décidera "avant la fin du mois" de quitter ou non le LMP1

Porsche décidera "avant la fin du mois" de quitter ou non le LMP1
Charger les commentaires