Quand une Porsche triomphe, l'autre est maudite

Partir en pole position en 2015 n’est pas gage de réussite en WEC. L’équipage de la Porsche n°17 en a fait une nouvelle fois la douloureuse expérience à Austin ce dimanche. 

Sur le Circuit des Amériques, la victoire semblait enfin promise à Neel Jani, Romain Dumas et Marc Lieb, jusqu’à ce que tout s’effondre dans la dernière demi-heure. Victime d’un problème électrique à trente minutes du drapeau à damier, les trois hommes ont laissé la victoire revenir à la voiture sœur. 

"C’était un problème avec la batterie, nous ne savons pas quoi, mais évidemment nous n’avions pas de puissance donc nous avons dû nous arrêter", raconte Romain Dumas à Motorsport.com. "Malheureusement, c’est notre troisième course de suite avec un problème sur notre voiture."

Dans les dernières secondes, le Français a repris la piste pour terminer la course au douzième rang, afin de ramener quelques points : "Nous avions encore de la batterie pour faire juste un tour, c’est pour cela que j’ai fait seulement le dernier tour."

Une malchance accablante

Pas de quoi changer la face d’un championnat qui échappe désormais au trio. Pour Jani, auteur d’exploits à répétition en qualifications au Mans comme à Austin, la frustration est plus grande que jamais. 

"Honnêtement, vous savez, ça fait trois courses de suite que nous sommes en pole position et trois courses de suite que nous avons des problèmes. Clairement, nous ne pouvons pas être heureux", désespère le pilote suisse. "Au lieu d’être à la chasse pour le titre, nous sommes maintenant en retrait, ça ne fait aucun doute."

Héros la veille en signant un tour canon malgré des pneus usés sur sa Porsche 919 Hybrid, il se montre fataliste. 

"L’autre voiture n’a pas eu de problème. Je crois que c’est juste de la malchance. La malchance existe, malheureusement peut-être que nous devons trouver un maitre vaudou, qui sait... Sur l’autre voiture, la 17, ils ont eu des pénalités, tout, et ils gagnent encore ; c’est ce qu’on peut appeler de la chance. Ils ont raté leur box lors d’un arrêt... On peut appeler ça de la chance."

Propos recueillis par Christopher DeHarde

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Événement Austin
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Marc Lieb , Romain Dumas , Neel Jani
Équipes Porsche Team
Type d'article Actualités
Tags cota, endurance, lmp1, malchance, malédiction, reaction