WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
21 jours

Rebellion ne tire "aucun avantage" de la nouvelle EoT

partages
commentaires
Rebellion ne tire "aucun avantage" de la nouvelle EoT
Par :
3 mai 2019 à 08:44

Selon Gustavo Menezes, pilote de Rebellion Racing en LMP1, l'équipe suisse est "mécontente" des changements apportés à l'Équivalence de Technologie pour les 6 Heures de Spa-Francorchamps.

Les organisateurs du championnat ont pris la décision de lever les restrictions de consommation de carburant par tour pour les équipes du LMP1 privé, à l'occasion de l'avant-dernière manche de la Super Saison. Néanmoins, la quantité de carburant par relais et le début ont été maintenus tels qu'ils étaient déjà à Sebring. 

Selon Gustavo Menezes, ces changements ne profitent pas aux prototypes propulsés par un moteur atmosphérique, tels que Rebellion Racing ou ByKolles, tout en favorisant les motorisations turbo dont dispose SMP Racing. Le pilote américain, qui partage le cockpit de la Rebellion #3 avec Thomas Laurent et Nathanaël Berthon, ne comprend pas non plus pourquoi son équipe et ByKolles ont vu leur poids minimum relevé de 6 kg. 

Lire aussi:

"Franchement, pour parler au nom de toute l'équipe Rebellion, nous sommes plutôt mécontents de la manière dont est l'EoT actuellement, pour plusieurs raisons", déplore Menezes auprès de Motorsport.com"Nous n'obtenons aucun avantage [du carburant illimité] ; nous étions déjà au maximum [de puissance]. Et le poids est une pénalité qui selon moi n'était pas nécessaire. Nous ne sommes pas contents de ça."

Les changements au niveau de l'EoT doivent permettre aux pilotes de ne plus avoir recours à la technique du lift-and-coast en piste. "Nous n'avions pas à le faire lors de la dernière course", rétorque toutefois Menezes. "Ce n'est pas quelque chose qui vient du carburant par tout, ça vient du carburant de manière générale. Pour les moteurs turbo, ça aide plus. Nous avions déjà toute la puissance, donc nous n'avons pas grand-chose à gagner. Quand un changement comme ça arrive, ça aide davantage les moteurs turbo."

Un nouveau kit aéro pour Le Mans

#3 Rebellion Racing Rebellion R-13 - Gibson: Nathanael Berthon, Thomas Laurent, Gustavo Menezes

Lors de ses derniers tests privés en Aragón, Rebellion Racing a développé un nouveau kit aérodynamique à faibles appuis en vue des 24 Heures du Mans. À Spa jeudi matin, pour la première séance d'essais libres, la R13 #3 l'a utilisé avant de passer à la version à forts appuis pour la seconde séance sous la pluie. Pour le moment, aucune décision définitive n'a été prise pour la suite du week-end. 

Lire aussi:

"Lors des EL1, nous avions du mal avec le rythme et nous analysons encore pourquoi", précise Menezes. "Pour la séance sous la pluie, c'était positif. Nous avions les appuis élevés, mais il y avait énormément de trafic. Si nous avions eu un tour clair, nous nous serions battus devant avec SMP. Je ne suis pas inquiet pour ça, c'est plus sur le rythme sur le sec que nous devons travailler, et comme vous le savez, à Spa on ne sait jamais quelles vont être les conditions et il faut se préparer à tout."

"Nous aurons les deux [kits] en EL3 et nous prendrons une décision. Nous voulons rouler avec le kit à faibles appuis car c'est une bonne préparation pour Le Mans, mais ce n'est pas le choix optimal car dans le deuxième secteur, il y a beaucoup de temps à gagner avec le kit à forts appuis."

Propos recueillis par Jamie Klein  

 

Article suivant
Le programme du week-end sur Motorsport.tv

Article précédent

Le programme du week-end sur Motorsport.tv

Article suivant

EL3 - Kobayashi hausse le rythme de Toyota

EL3 - Kobayashi hausse le rythme de Toyota
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement 6H de Spa-Francorchamps 2019
Pilotes Gustavo Menezes
Équipes Rebellion Racing
Auteur Basile Davoine