Les 24H du Mans étaient bien l'ultime course de Rebellion en WEC

L'équipe Rebellion Racing de LMP1 a bien confirmé que les 24 Heures du Mans 2020 étaient sa dernière course en Championnat du monde d'Endurance et qu'elle ne prendrait pas part à la finale de Bahreïn.

Avant la classique mancelle du week-end dernier, le PDG de Rebellion, Calim Bouhadra, avait révélé à Motorsport.com que la participation de l'équipe aux 8 Heures de Bahreïn du 14 novembre serait éventuellement conditionnée à la possibilité de battre Toyota pour le titre WEC. Après les 24 Heures, cela reste possible, mais les 30 points de retard pour 39 à distribuer au total alors que le plateau LMP1 est réduit à sa plus simple expression éloignent la possibilité de véritablement jouer le titre, à moins d'un improbable double abandon des voitures nippones.

Ce mardi, Bouhadra a confirmé à Motorsport.com qu'une décision finale avait été prise et que la structure suisse ne se rendrait pas à Bahreïn, mettant donc fin à l'aventure helvète en Championnat du monde d'Endurance.

Lire aussi :

Cela signifie que l'ultime course de l'ère LMP1 du WEC va se disputer avec deux voitures seulement dans la catégorie reine de l'Endurance. En effet, le programme ByKolles ne comptait que Spa et Le Mans, alors que Ginetta a de son côté déjà exclu de prendre part à la course bahreïnie.

Le retrait confirmé de Rebellion implique automatiquement que les deux Toyota vont se livrer bataille pour le titre. La victoire de Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Kazuki Nakajima au Mans au volant de la Toyota #8 leur a permis de prendre les commandes du classement avec 175 points. Les pilotes de la #7, Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López, sont à sept points.

L'équipage qui l'emportera à Bahreïn sera assuré d'être titré au terme de cette particulière saison 2019-2020. Reste à savoir si, en l'absence d'autre équipe en LMP1, les législateurs vont lâcher la bride aux Toyota pour leur permettre de rouler sans contraintes.

Avec Jamie Klein

partages
commentaires
Toyota "n'a plus les mots" pour la #7 après un nouvel échec

Article précédent

Toyota "n'a plus les mots" pour la #7 après un nouvel échec

Article suivant

Rebellion sur le podium pour son chant du cygne

Rebellion sur le podium pour son chant du cygne
Charger les commentaires