WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé

Rebellion a pour objectif de battre Toyota, pas seulement Ginetta

partages
commentaires
Rebellion a pour objectif de battre Toyota, pas seulement Ginetta
Par :
Traduit par: Emmanuel Rolland, Motorsport.com Switzerland
3 août 2019 à 23:00

Calim Bouhadra, le directeur de Rebellion Racing, a indiqué que ses ambitions en WEC cette saison étaient de battre Toyota, et pas seulement de devancer les Ginetta.

L'équipe suisse est l'une des deux seules structures alignant des prototypes non-hybrides en catégorie LMP1 pour la campagne 2019/20, avec l'équipe d'usine Ginetta Team LNT, et se prépare à débuter la nouvelle saison avec une seule de ses R-13 équipées de moteur Gibson.

Le mois dernier, lors des essais du Prologue à Barcelone, Rebellion a été devancé par Toyota de justesse, Gustavo Menezes concluant à moins de 0,267 seconde de la TS050 Hybrid ayant signé le meilleur chrono au cumul des deux journées, lors de la dernière séance d'essais du Prologue.

Cette performance a permis à Bouhadra d'espérer que son équipe pourra se battre pour remporter des victoires cette saison, surtout dans le contexte d'un nouveau système de handicaps conçu pour donner une chance aux équipes privées de se battre contre Toyota.

"Le Prologue a confirmé que nous pouvons être de sérieux [concurrents pour Toyota] ", a déclaré Bouhadra à Motorsport.com. "C'est le résultat du travail que nous avons produit juste avant Le Mans".

"La saison dernière, nous n'avions pas pu rivaliser avec Toyota, l'Equivalence de Technologie n'était pas efficace, mais j'espère que nous serons désormais de sérieux concurrents pour Toyota.

"La FIA et l'ACO ont modifié les règlements avec le nouveau [handicaps] de poids dans le cadre de l'EoT . J'espère que tous ces éléments changeront les choses, parce que je veux que nous puissions nous battre avec quelqu'un."

A lire aussi:

"Ne vous méprenez pas, le nouveau règlement n'est pas un cadeau pour Rebellion", poursuit Calim Bouhadra. Je ne veux pas que les gens pensent ça. Le but est simplement d'essayer d'avoir une compétition équitable."

"Je pense que nous avons été très patients la saison dernière, mais ce n'était pas juste pour les spectateurs, pour nous, ni pour personne. Nous voulons être compétitifs [face à Toyota] de façon équitable, avec un bon équilibre. C'est juste logique."

Bouhadra a déclaré que Rebellion n'avait pas envisagé de suivre l'exemple de son principal rival pendant la saison 2018/19, SMP Racing, qui a quitté le WEC en raison de sa frustration devant l'incapacité des équipes privées à menacer sérieusement Toyota.

Il a ajouté que s'attendre à ce que Ginetta soit au même niveau que SMP dès le début de la saison serait "injuste".

"J'essaie de respecter mes concurrents, je sais qu'ils travaillent dur, mais ils doivent tout prouver ", a déclaré Bouhadra. "J'espère juste que l'on aura une belle bagarre face à eux."

#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 - Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez

#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 - Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez

Photo by: FIA WEC

Menezes, qui espère continuer à faire partie de l'équipe Rebellion réduite à une voiture pour le début de la nouvelle saison, a également exprimé l'espoir que les nouvelles règles permettront aux voitures privées de se retrouver au plus vite sur un pied d'égalité avec les Toyota.

"Nous espérons que l'EoT comblera [l'écart] un peu plus rapidement ", a déclaré Menezes à Motorsport.com. "L'année dernière, le WEC a fait du bon travail, mais cela a pris trop de temps, et nous n'y sommes pas arrivés complètement."

"Si nous pouvons réaliser en deux courses ce que nous avons mis un an à accomplir l'an passé, nous pourrons avoir de vraies courses sur la piste, et c'est important pour le championnat. Si on peut se battre pour Le Mans, c'est très bien car c'est ce que nous voulons."

Le pilote américain a ajouté que les deux jours d'essais de Barcelone étaient essentiels pour que Rebellion puisse peaufiner son package après l'introduction d'une importante amélioration aérodynamique pour Le Mans.

"Nous faisons des progrès par rapport à la saison dernière", explique Menezes. "Nous connaissions nos problèmes et nous les avons signalés et nous avons vu où se situe notre performance."

"Honnêtement, vous avez vu plusieurs fois la saison dernière, lorsque nous étions dans le bon timing, nous étions là. Il faut juste que l'on soit plus souvent au bon endroit au bon moment".

"Les tests aident toujours, c'est juste pour débloquer la performance ultime de cette voiture."

Read Also:

Bouhadra a cependant averti qu'après 18 mois de développement sur la R-13, il n'y a plus grand-chose à extraire de la voiture conçue par Oreca.

"Maintenant, la voiture commence à atteindre sa limite," dit-il. "Nous l'avons vu au Mans quand nous avons changé la puissance de la voiture [dans le cadre de l'EoT], le moteur a souvent cassé".

"Pousser davantage la voiture commence à poser des problèmes de fiabilité. On ne veut pas ça."

#1 Rebellion Racing Rebellion R-13: Nathanael Berthon, Felipe Nasr. Gustavo Menezes, Norman Nato

#1 Rebellion Racing Rebellion R-13: Nathanael Berthon, Felipe Nasr. Gustavo Menezes, Norman Nato

Photo by: FIA WEC

Article suivant
Toyota mettra son Hypercar en piste en juin 2020

Article précédent

Toyota mettra son Hypercar en piste en juin 2020

Article suivant

Rebellion dévoile les pilotes de son unique voiture en LMP1

Rebellion dévoile les pilotes de son unique voiture en LMP1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Rebellion Racing
Auteur Jamie Klein