WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé

Rebellion éteint des Toyota rendues impuissantes à Austin

partages
commentaires
Par :
24 févr. 2020 à 00:04

Au Texas, Rebellion a remporté les 6 Heures du Circuit des Amériques au terme d'une course qui a fortement manqué de saveur.

Le plateau minimaliste du LMP1 invitait malheureusement à céder au pessimisme, les faits l'ont confirmé. Autant le dire tout de suite, cette édition 2020 des 6 Heures du Circuit des Amériques ne restera pas dans les mémoires. Initialement non programmée au calendrier, l'épreuve a remplacé celle qui devait se dérouler à Interlagos, sur un tracé en partie resurfacé mais devant des tribunes quasi désertes. Il n'empêche que pour Rebellion, cela n'enlèvera rien à la saveur d'un deuxième succès décroché cette saison en WEC. 

Certes, le système de "Success handicap" a significativement pesé sur ce Lone Star Le Mans en ce qui concerne la lutte pour la victoire au général. On regrettera d'avoir vu ce procédé figer trop rapidement les positions. Car après sa pole position signée la veille, Rebellion a parfaitement su tirer profit de l'avantage qui lui était procuré. Rappelons que ce week-end, la R13 était ralentie de 0"550 au tour quand les Toyota subissaient une réduction de leurs performances allant de 2"210 pour la #8 à 2"770 pour la #7. Suffisant pour tuer tout suspense à la régulière...

Lire aussi :

Encore fallait-il, tout de même, rendre une copie parfaite dans les rangs suisses pour triompher des six heures de course. Alors que Rebellion se lance dans une tournée d'adieux, dix jours après avoir annoncé son retrait du sport automobile après la prochaine édition des 24 Heures du Mans, l'expérimentée structure de Bart Hayden n'a pas tremblé et a proposé une exécution parfaite. Ainsi Bruno Senna a-t-il pris un envol idéal au moment du départ, avant de constituer peu à peu avec l'aide de ses coéquipiers Norman Nato et Gustavo Menezes un matelas confortable pour se prémunir de la menace des deux prototypes nippons. 

Rebellion avait gagné à Shanghai en novembre, avant une petite désillusion à Bahreïn en décembre. Voici son trio relancé en s'imposant avec une cinquantaine de secondes d'avance sur la Toyota de Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley, et celle de José María López, Mike Conway et Kamui Kobayashi. Ces derniers, relégués à deux tours, conservent néanmoins la tête du championnat. 

United Autosports et Aston Martin s'imposent

#22 United Autosport Oreca 07 - Gibson: Philip Hanson, Filipe Albuquerque, Paul Di Resta

Pour trouver bagarre plus acharnée, il fallait une nouvelle fois se tourner vers les autres catégories. Le LMP2 a tenu quelques belles promesses, malgré les soucis qui ont notamment touché l'Alpine, en proie à des problèmes de freins. La victoire est finalement revenue à United Autosports, dont l'Oreca 07 était confiée à Philip Hanson, Filipe Albuquerque et Paul Di Resta. Ils confirment ainsi leur succès sur la manche précédente à Sakhir. Le Jackie Chan DC Racing termine deuxième devant Jota.  

Dans les rangs du LMGTE Pro, l'animation n'a pas manqué non plus, avec un duel final très serré entre Aston Martin et Porsche. Le constructeur britannique en est ressorti vainqueur avec la Vantage #95 de Marco Sørensen et Nicki Thiim. Les deux hommes l'emportent pour une petite poignée de secondes devant la Porsche #92 de Kévin Estre et Michael Christensen. Victorieux pour la troisième fois cette saison, ils confortent leur place de leaders au championnat. Le podium est complété par la Ferrari #51 de James Calado et Alessandro Pier Guidi

#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim

Enfin, l'équipe TF Sport a remporté la catégorie LMGTE Am avec son Aston Martin grâce à Salih Yoluc, Charlie Eastwood et Jonathan Adam

United States 6 Heures du Circuit des Amériques

P. Pilotes Voiture Classe Tours Temps Stands
1 Brazil Bruno Senna
United States Gustavo Menezes
France Norman Nato
Rebellion R13 LMP1 189 6:01'37.705 7
2 Switzerland Sébastien Buemi
Japan Kazuki Nakajima
New Zealand Brendon Hartley
Toyota TS050 Hybrid LMP1 189 6:02'29.229 7
3 United Kingdom Mike Conway
Japan Kamui Kobayashi
Argentina José María López
Toyota TS050 Hybrid LMP1 187 6:01'54.436 7
4 United Kingdom Philip Hanson
Portugal Filipe Albuquerque
United Kingdom Paul Di Resta
Oreca 07 LMP2 182 6:02'18.381 8
5 China Ho-Pin Tung
France Gabriel Aubry
United Kingdom Will Stevens
Oreca 07 LMP2 182 6:02'42.533 7
6 Mexico Roberto Gonzalez
Portugal António Félix da Costa
United Kingdom Anthony Davidson
Oreca 07 LMP2 181 6:01'38.296 7
7 France Nicolas Lapierre
Switzerland Antonin Borga
Switzerland Alexandre Coigny
Oreca 07 LMP2 181 6:01'57.198 7
8 Netherlands Frits van Eerd
Netherlands Giedo van der Garde
Netherlands Nyck de Vries
Oreca 07 LMP2 181 6:01'58.720 8
9 France Thomas Laurent
Brazil André Negrao
France Pierre Ragues
Alpine A470 LMP2 180 6:02'32.039 8
10 United States Mark Patterson
Japan Kenta Yamashita
Denmark Anders Fjordbach
Oreca 07 LMP2 179 6:02'10.867 8
11 Italy Roberto Lacorte
Italy Andrea Belicchi
Italy Giorgio Sernagiotto
Dallara P217 LMP2 178 6:01'59.800 7
12 Sweden Henrik Hedman
United Kingdom Ben Hanley
United States Colin Braun
Oreca 07 LMP2 177 6:02'19.047 9
13 Denmark Marco Sørensen
Denmark Nicki Thiim
Aston Martin Vantage AMR LMGTE PRO 173 6:03'45.630 5
14 Denmark Michael Christensen
France Kévin Estre
Porsche 911 RSR - 19 LMGTE PRO 172 6:01'39.601 5
15 United Kingdom James Calado
Italy Alessandro Pier Guidi
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE PRO 172 6:01'47.544 5
16 United Kingdom Alex Lynn
Belgium Maxime Martin
Aston Martin Vantage AMR LMGTE PRO 172 6:02'00.827 5
17 Italy Davide Rigon
Spain Miguel Molina
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE PRO 172 6:03'15.966 5
18 Denmark Jan Magnussen
Germany Mike Rockenfeller
Chevrolet Corvette C8.R LMGTE PRO 170 6:01'50.640 4
19 Turkey Salih Yoluc
Ireland Charlie Eastwood
United Kingdom Jonathan Adam
Aston Martin Vantage AMR LMGTE AM 170 6:03'11.698 5
20 Canada Paul Dalla Lana
United Kingdom Darren Turner
United Kingdom Ross Gunn
Aston Martin Vantage AMR LMGTE AM 170 6:03'15.369 5
21 Italy Gianmaria Bruni
Austria Richard Lietz
Porsche 911 RSR - 19 LMGTE PRO 170 6:03'29.081 5
22 Norway Egidio Perfetti
Germany Laurents Hörr
Italy Matteo Cairoli
Porsche 911 RSR LMGTE AM 170 6:03'32.925 5
23 France François Perrodo
France Emmanuel Collard
Denmark Nicklas Nielsen
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 170 6:03'35.598 5
24 Germany Christian Ried
Italy Riccardo Pera
Australia Matt Campbell
Porsche 911 RSR LMGTE AM 169 6:02'25.223 5
25 United Kingdom Michael Wainwright
United Kingdom Andrew Watson
United Kingdom Ben Barker
Porsche 911 RSR LMGTE AM 169 6:02'39.986 5
26 Switzerland Thomas Flohr
Italy Francesco Castellacci
Italy Giancarlo Fisichella
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 168 6:01'54.536 6
27 United Kingdom Bonamy Grimes
United Kingdom Johnny Mowlem
United Kingdom Charles Hollings
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 168 6:02'06.457 5
28 United States Bret Curtis
Belgium Adrien de Leener
Austria Thomas Preining
Porsche 911 RSR LMGTE AM 168 6:02'41.040 6
29 Japan Motoaki Ishikawa
Monaco Olivier Beretta
Japan Kei Cozzolino
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 168 6:02'55.469 6
30 United States Ben Keating
Brazil Felipe Fraga
Netherlands Jeroen Bleekemolen
Porsche 911 RSR LMGTE AM 160 6:03'24.507 6
Article suivant
Rebellion s'offre une troisième pole consécutive à Austin

Article précédent

Rebellion s'offre une troisième pole consécutive à Austin

Article suivant

Senna : "Gagner est agréable, mais nous voulons nous battre"

Senna : "Gagner est agréable, mais nous voulons nous battre"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement COTA
Catégorie Course
Lieu Circuit of the Americas
Auteur Basile Davoine