WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
130 jours
C
Bahreïn
19 nov.
-
21 nov.
Prochain événement dans
228 jours

Avenir du LMP1 : le Conseil mondial confirme les tendances

partages
commentaires
Avenir du LMP1 : le Conseil mondial confirme les tendances
Par :
7 juin 2018 à 10:39

Réuni ce jeudi à Manille, le Conseil mondial du sport automobile de la FIA a confirmé les deux orientations majeures de la future réglementation LMP1, qui pourrait également changer de nom à partir de 2020.

L'ensemble de ce nouveau règlement sera dévoilé le vendredi 15 juin prochain par l'ACO, à l'occasion d'une grande conférence de presse organisée à la veille de la 86e édition des 24 Heures du Mans.

Il a été présenté au Conseil mondial avec l'objectif d'atteindre des budgets équivalents au quart de ceux actuellement engagés en LMP1. Par ailleurs, la liberté de design a été confirmée, se basant sur un concept "hypercar" qui permettrait à chaque constructeur de donner à son auto un style identifiable et similaire à celui de ses véhicules de série. Le concept n'est pas sans rappeler ce qui se faisait à la fin des années 90 avec le GTP (Ci-dessus la Mercedes CLR LMGT au Mans en 1999).

Ces directions sont prises pour attirer de nouveau les constructeurs dans la catégorie la plus élevée du Championnat du monde d'Endurance, tout en maintenant les chances des équipes privées. Dernièrement, le président de la FIA, Jean Todt, a fait savoir qu'il tablait sur trois à dix constructeurs dans la catégorie à l'avenir. 

Au cours des discussions permettant de dessiner les contours de la future réglementation, plusieurs marques ont participé, parmi lesquelles Toyota, Ford, McLaren, Ferrari et Aston Martin. Porsche aurait pris part aux groupes de travail en qualité d'observateur. 

Par ailleurs, un plan a été approuvé et va être mis en place en FIA WEC pour encourager la participation de plus de femmes pilotes dans la discipline. Ce point sera également détaillé la semaine prochaine.

Enfin, le Conseil mondial a ratifié la modification de la durée de la course de WEC prévue à Sebring en mars 2019, passant de 1500 à 1000 miles.

Article suivant
Porsche vise le record mythique de Bellof sur le Nürburgring

Article précédent

Porsche vise le record mythique de Bellof sur le Nürburgring

Article suivant

Futur LMP1 : le délicat compromis entre technologie et spectacle

Futur LMP1 : le délicat compromis entre technologie et spectacle
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Auteur Basile Davoine