Richard Mille Racing n'exclut pas un équipage mixte

Le choix d'un équipage mixte et non plus 100% féminin pourrait être la prochaine étape du projet Richard Mille Racing, qui promeut la place des femmes en Endurance.

Richard Mille Racing n'exclut pas un équipage mixte

L'équipe Richard Mille Racing pourrait ne plus aligner un trio 100% féminin la saison prochaine en FIA WEC. Gérée par Signatech, elle a fait cette année son apparition en Championnat du monde après une première saison en ELMS l'an dernier et a toujours pu s'appuyer sur le même équipage, composé de Sophia Flörsch, Tatiana Calderón et Beitske Visser.

Le Richard Mille Racing porte les efforts de la FIA et de sa commission Women in Motorsport, qui œuvre pour une plus grande place faite aux femmes en sport automobile. Néanmoins, cet investissement et cet objectif ne sont pas incompatibles avec le fait de faire évoluer le projet, et la porte est aujourd'hui ouverte, y compris pour ne plus recourir à un équipage totalement féminin. Signatech l'a d'ailleurs déjà fait ces deux dernières années lorsque l'une des pilotes était absente, en sollicitant Gabriel Aubry et André Negrão.

"Nous réfléchissons peut-être à une évolution [de notre line-up]", explique Philippe Sinault, directeur de Signatech, à Motorsport.com. "Ce n'est pas encore fait mais nous avons discuté avec Richard [Mille] au sujet de l'esprit [de l'équipe]. Le principal objectif de ce projet est de prouver que des filles peuvent gagner les 24 Heures du Mans. Donc nous sommes [ouverts] à des places mixtes."

"Aujourd'hui, nous avons trois filles dans l'équipe. Peut-être que certains changements se produiront, nous ne le savons pas encore exactement. Mais nous y réfléchissons beaucoup. Si demain Ferrari ou Audi veut tester une fille, ce serait fantastique. Je préférerais que ce soit avec Alpine, c'est sûr. Notre boulot est d'entraîner des filles afin qu'elles soient éligibles au LMDh et à gagner la course à l'avenir."

Richard Mille devrait au moins conserver Tatiana Calderón et Sophia Flörsch la saison prochaine, mais le nom de l'Allemande circule dans d'autres équipes après ses essais réalisés avec WRT à Bahreïn et sa participation à la manche ELMS de Portimão avec Algarve Pro Racing. Dans le même temps, les deux premières du championnat W Series, Jamie Chadwick et Alice Powell, ont récemment participé au Rookie Test avec Richard Mille Racing.

Propos recueillis par Rachit Thukral

Lire aussi :

partages
commentaires
Oreca assemblera la future Ferrari GT3
Article précédent

Oreca assemblera la future Ferrari GT3

Article suivant

Hirakawa promu, Nakajima et Kobayashi intègrent le management Toyota

Hirakawa promu, Nakajima et Kobayashi intègrent le management Toyota
Charger les commentaires