WEC
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
22 févr.
-
23 févr.
Prochain événement dans
34 jours
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
59 jours
C
Spa-Francorchamps
23 avr.
-
25 avr.
Prochain événement dans
95 jours

Rowland : Manor sera au rendez-vous à Spa en LMP1

partages
commentaires
Rowland : Manor sera au rendez-vous à Spa en LMP1
Par :
30 avr. 2018 à 12:15

Recruté par Manor en LMP1, Oliver Rowland se dit certain de voir son équipe "au rendez-vous" de la lutte entre les équipes privées pour la manche d'ouverture du WEC à Spa-Francorchamps.

#6 CEFC TRSM RACING Ginetta G60-LT-P1: Oliver Rowland, Alex Brundle
Oliver Rowland, DAMS
#6 CEFC TRSM RACING Ginetta G60-LT-P1: Oliver Rowland, Alex Brundle
Oliver Rowland, DAMS
#5 CEFC TRSM RACING Ginetta G60-LT-P1: Charles Robertson
#5 CEFC TRSM RACING Ginetta G60-LT-P1: Charles Robertson
#5 CEFC TRSM RACING Ginetta G60-LT-P1: Charles Robertson
#5 CEFC TRSM RACING Ginetta G60-LT-P1: Charles Robertson
#6 CEFC TRSM RACING Ginetta G60-LT-P1: Oliver Rowland, Alex Brundle

Habitué de la monoplace et membre du programme junior de Williams F1, Oliver Rowland fera équipe avec Alex Brundle et Oliver Turvey à bord de la Ginetta G60-LT-P1 #6 de Manor cette saison. Il s'agira de sa première saison en Endurance.

Rowland a signé le meilleur temps des deux autos alignées par Manor lors du Prologue sur le Circuit Paul Ricard, plaçant la #6 au septième rang des neuf LMP1 alors présentes. S'il reconnaît que Toyota est "dans une autre division", il fait part de sa confiance pour voir Manor dans le match avec Rebellion Racing, ByKolles, SMP Racing et DragonSpeed à Spa.

"C'est vraiment dur de savoir", répond-il à Motorsport.com lorsqu'il est interrogé sur la place de Manor dans la hiérarchie après le Prologue. "Je pense que Toyota sera dans une autre division, particulièrement en qualifications. Mais quand je suis sorti de la voiture le vendredi matin, nous étions troisièmes, premiers derrière les Toyota, et franchement je n'avais pas tout donné physiquement. Je pense que la performance est plutôt bonne."

"Ça ne fait aucun doute, je pense que nous serons au rendez-vous. La piste [de Spa] nous conviendra probablement un peu plus que le Paul Ricard. Je suis confiant pour que la voiture, notamment dans les virages, soit extrêmement compétitive. Nous devons encore voir si le package moteur est suffisamment bon en termes de puissance."

La Ginetta #6 a enregistré une vitesse de pointe de 319,5 km/h lors du Prologue, et aurait roulé à la fois avec ses configurations aérodynamiques à fort et faible appui durant les trente heures d'essais. Cela représente 20 km/h de moins que la meilleure LMP1 non hybride, la BR1-AER #17 de SMP, et sur le même plan que la LMP2 la plus rapide, à savoir la Dallara P217-Gibson de Racing Team Nederland.

Invité à développer son propos au sujet de la vitesse en ligne droite, Rowland s'est dit confiant pour que le motoriste Mecachrome trouve des axes de progression.

"On a juste le sentiment qu'il nous en manque un peu pour le moment, mais nous roulions de manière plutôt sûre [pour la fiabilité]", précise-t-il. "Je pense qu'il y a aussi différents paramètres à avoir avec le débit de carburant, ce qui demande un peu d'ajustement. Jusqu'à présent, Mecachrome nous a vraiment soutenus, ils font du bon travail et je suis certain qu'ils seront au rendez-vous à un moment donné. Il s'agit juste de savoir si c'est le cas actuellement."

Contactée par Motorsport.com, Manor a refusé de commenter son déficit de vitesse de pointe lors du Prologue.

Article suivant
Grosse confiance chez ByKolles après des tests à Monza

Article précédent

Grosse confiance chez ByKolles après des tests à Monza

Article suivant

López : Une LMP1 privée pourrait être plus rapide que Toyota

López : Une LMP1 privée pourrait être plus rapide que Toyota
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement 6H de Spa-Francorchamps 2018
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Oliver Rowland
Équipes Manor Motorsport
Auteur Jamie Klein