Six pole positions et six doublés, Porsche dévore tout en qualifications !

La menace d’Audi était plus forte que sur les deux dernières manches, mais Porsche a réussi à maintenir son impressionnante série en qualifications à Fuji. 

Six pole positions et six doublés, Porsche dévore tout en qualifications !
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#18 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley

Pour la sixième fois en autant d’épreuves cette année, deux 919 Hybrid s’élanceront depuis la première ligne. Un règne sans partage qui couronne la supériorité en vitesse pure des protos de Stuttgart. On pourrait même déjà imaginer un Grand Chelem en la matière d’ici la fin de l’année…

Pourtant, à Fuji, Porsche a dû batailler. Car si Timo Bernhard et Mark Webber ont été rayonnants, il a fallu une ultime tentative à Marc Lieb sur la deuxième 919 Hybrid pour aller déloger l’Audi n°7 de la première ligne de la grille de départ. 

"On ne peut pas demander plus en qualifications", se réjouit Fritz Enzinger, Vice-Président de Porsche LMP1. "Demain [dimanche], nous voulons mettre les deux équipages sur le podium. C’est notre objectif pour augmenter notre avance au championnat constructeurs et améliorer la situation de nos pilotes au classement."

"Pour la course, certains facteurs imprévisibles entreront en jeu. D’abord en raison de la météo, et deuxièmement parce que Audi est devenu plus fort. Excitation garantie !"

Gérer les pneus sera capital

Porsche s’attendait à voir Audi revenir en force sur le circuit japonais ce week-end, notamment parce que l’appui aérodynamique y prend une part moins importante dans la performance et renforce l’importance de la gestion des pneumatiques. Rester devant dans ces conditions est donc un bon signe, mais ne représente pas une garantie pour la course de dimanche. 

"Nous sommes très heureux de notre pole position", insiste Timo Bernhard. "Mark a fait un super tour et le mien était bon aussi. J’ai perdu un peu de temps dans le premier secteur. Ce n’était pas grand-chose, mais la compétition est très serrée ici. La voiture soeur, ainsi que les Audi, étaient très fortes."

partages
commentaires
Trois rookies en test avec Toyota, Porsche et Audi
Article précédent

Trois rookies en test avec Toyota, Porsche et Audi

Article suivant

AF Corse Ferrari ravi de sa première ligne en GT

AF Corse Ferrari ravi de sa première ligne en GT
Charger les commentaires