Strakka va développer son propre châssis LMP1

Le Strakka Racing développera son propre prototype LMP1 pour la saison 2017 en WEC, est en mesure de révéler Motorsport.com.

La première conséquence, à court terme, est que l'équipe britannique va changer de châssis pour la suite de la saison en LMP2, délaissant l'actuelle Dome S103 pour utiliser une Gibson 015S qui avait été initialement achetée par le team Greaves Motorsport. Des essais auront lieu à la fin du mois sur le Nürburgring, avant des débuts officiels en compétition sur ce même circuit à la fin du mois d'août, pour la quatrième manche du WEC.

Lire aussi : Les quatre constructeurs LMP2 connus pour 2017

La Dome S103 sera pendant ce temps convertie aux normes LMP1 pour le nouveau programme de l'équipe, dans un an et demi.  

Malgré une troisième place décrochée à Silverstone dans la catégorie LMP2, le Strakka Racing a connu un début d'année difficile. Après Spa-Francorchamps, le choix avait été fait de passer à des pneumatiques Dunlop, avant Le Mans.

Une conséquence du nouveau règlement LMP2

La nouvelle voiture fera appel à des technologies avancées comme l'imprimante 3D et d'autres procédés autour desquels Strakka Racing souhaite optimiser les coûts et les délais. Récemment, l'équipe a agrandi ses installations à proximité de Silverstone.

"Le changement de réglementation LMP2 pour 2017, qui restreint le nombre de constructeurs, signifie que nous avons dû évaluer notre stratégie actuelle en regardant sérieusement ce qui serait possible de faire en s'appuyant sur l'expérience que nous avons avec notre voiture LMP2", explique le Team Principal Dan Walmsley.

"Après avoir évalué toutes les options, la catégorie LMP1 privée offre désormais la meilleure arène pour créer notre propre voiture, qui servira à démontrer notre connaissance des nouveaux processus de conception et de fabrication pour construire une voiture avec des coûts efficaces et dans un délai réduit. Le Strakka Racing continue à se développer et ce sera une autre étape pour devenir une structure vraiment viable dans le sport automobile."

Le Strakka Racing va désormais commencer à travailler pour définir l'architecture de son projet, y compris le choix d'un partenaire moteur pour intégrer la Dome S103, qui permettra d'accélérer le développement pour un lancement en 2017. 

A propos de cet article
Séries WEC
Type d'article Actualités
Tags endurance, lmp1, lmp2, strakka