Toyota "à l'heure" malgré un "plan différé" pour 2016

partages
commentaires
Toyota "à l'heure" malgré un "plan différé" pour 2016
Par :
10 févr. 2016 à 14:30

C’est avec une nouvelle voiture que le constructeur japonais va se lancer aux trousses de Porsche et Audi cette année, avec pour objectif prioritaire de mettre enfin un terme à la malédiction qui s’abat sur lui au Mans. 

Pascal Vasselon, Toyota Racing et le Dr. Wolfgang Ullrich, Audi Sport
Nouvelle livrée pour Toyota en LMP1
Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid
Pascal Vasselon
Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid
Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid
Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid

Conscient de l’écart qui s’est creusé avec ses deux rivaux allemands, Toyota a changé son fusil d’épaule pour son programme 2016 dès juin dernier, avec notamment la décision d'engager davantage de moyens et de ressources pour le développement de la future TS050 Hybrid.

Ce prototype, qui arborera une livrée significativement différente des années précédentes, a déjà pris la piste pour quelques essais, mais le travail est encore important pour avoir une idée plus claire de ce qu’il pourra délivrer en piste d’ici la manche d’ouverture de la saison à Silverstone, en avril. La voiture aura été présentée quelques jours plus tôt, lors du Prologue sur le circuit Paul Ricard, fin mars. 

"Les préparatifs de la saison ont commencé tard en termes de décision", explique Pascal Vasselon, directeur technique de Toyota Racing, à Motorsport.com. "On avait un plan pour 2016, on a été obligé de le remettre en question fortement quand on a vu la direction que prenait la saison 2015. On a été obligé de casser ce qui était en cours ; je dirais que les décisions finales ont été prises au moment du Mans 2015 et ça c’était très tard. On vit donc avec ce plan différé." 

"On est à l’heure sur ce plan différé mais c’est très difficile. On a commencé à rouler, on n’a pas tous les éléments constitués de la voiture - on en a une grande partie. Pour l’instant ça se présente bien, mais c’est difficile de dire plus que cela. Les éléments qu’on a mis sur la piste ont délivré le niveau de performance attendu, considérant que tous les éléments du package ne sont pas ensemble."

L'hybride refait à neuf

Si Toyota se dit "assez content" de voir Audi et Porsche réduire la voilure aux 24 Heures du Mans en y alignant que deux prototypes, contre trois en 2015, les changements techniques effectués pour concevoir la nouvelle voiture sont suffisamment importants pour rester focalisé uniquement sur le travail fourni au Japon et à Cologne. Outre la nouvelle motorisation turbo, la TS050 Hybrid embarquera un système d’hybridation entièrement nouveau. 

"Ce qui ne va pas changer c’est le fait qu’on est orienté vers les KERS. Ca ne change pas, mais tout le reste change", prévient Vasselon. "On passe des capaciteurs aux batteries. C’est un gros changement. On arrive à modéliser ces choses-là, à simuler, puis quand on roule à corréler ce travail que l’on fait actuellement."

L’objectif pour cette année 2016 est clairement fixé sur les 24 Heures du Mans et tous les moyens utilisés le sont dans cette optique. D’ici le mois de juin et le rendez-vous sarthois, Toyota a donc déjà prévu de faire quatre séance d’essais avec des simulations d’endurance de 30 heures.

Le line-up Toyota pour 2016

5  Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid

 Anthony Davidson

 Sébastien Buemi

 Kazuki Nakajima

6  Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid 

 Stéphane Sarrazin

 Mike Conway

 Kamui Kobayashi

Article suivant
"L'objectif est clair" pour Audi : gagner !

Article précédent

"L'objectif est clair" pour Audi : gagner !

Article suivant

Deux 488 et une F458 Italia pour Ferrari AF Corse en 2016

Deux 488 et une F458 Italia pour Ferrari AF Corse en 2016
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Toyota Racing
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir toute l'actu