Toyota estime ses chances de titre "minimes"

partages
commentaires
Toyota estime ses chances de titre
Par : Gary Watkins
19 sept. 2017 à 12:54

Pour la fin de saison 2017 du WEC, Toyota se concentrera sur la possibilité de gagner des courses, l'espoir de conquérir un titre étant devenu très mince après la manche d'Austin.

#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Sébastien Buemi
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, #7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima

Les chances du constructeur japonais de décrocher les titres pilotes et constructeurs comme en 2014 sont décrites comme "minimes" par le directeur technique de Toyota Motorsport GmbH, Pascal Vasselon, après un nouveau doublé signé par Porsche devant les TS050 Hybrid aux États-Unis.

"Pour avoir une bonne chance de remporter le championnat, nous aurions dû gagner toutes les courses, y compris ici à Austin", a confié Vasselon à Motorsport.com"Sans des circonstances particulières affectant la Porsche #2, les chances sont désormais minimes, alors nous nous concentrerons sur le fait de gagner des courses."

Vasselon a indiqué que l'équipe restait déçue de sa défaite à Austin, même si elle était bien plus proche de ses rivaux que lors de la précédente manche du WEC à Mexico, au début du mois.

Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima sont désormais distancés de 41 points par les leaders du championnat, Timo Bernhard, Brendon Hartley et Earl Bamber, alors qu'il n'y a plus que 78 unités à prendre lors des trois prochaines courses. Anthony Davidson, qui n'a pas couru à Austin pour des "raisons personnelles", possède 15 points de moins au compteur, en troisième position.

Toyota a rappelé que l'absence du Britannique n'était que pour une course et qu'il serait de retour au volant de la voiture #8 aux côtés de Buemi et Nakajima pour la prochaine manche à Fuji, le mois prochain.

En 2016, Toyota avait décroché son unique victoire à domicile, à Fuji, où Buemi s'attend à voir la TS050 Hybrid plus compétitive par rapport à Porsche.

"En qualifications, nous étions en dessous des attentes, mais la voiture était clairement meilleure qu'à Mexico, où nous n'avions aucun grip, et je pense que ce sera encore mieux à Fuji", a déclaré Buemi. "Il n'y a pas un gros écart entre Porsche et nous. Jusqu'à la fin de la course, j'ai essayé de rattraper les Porsche, mais j'ai eu des problèmes dans le trafic et il y avait trop de risques à prendre en doublant les autres voitures."

Avec Guido Schittone

Prochain article WEC
Neel Jani: "Le Mans, c'est à la fois une bénédiction et une malédiction“

Previous article

Neel Jani: "Le Mans, c'est à la fois une bénédiction et une malédiction“

Next article

Loïc Duval va renouer avec le WEC

Loïc Duval va renouer avec le WEC
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Austin
Lieu Circuit of the Americas
Auteur Gary Watkins
Type d'article Actualités