WEC
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
36 jours
C
Bahreïn
19 nov.
-
21 nov.
Prochain événement dans
134 jours

Toyota laisse sa couronne à un champion "digne de l'être"

partages
commentaires
Toyota laisse sa couronne à un champion "digne de l'être"
Par :
2 nov. 2015 à 15:30

L'équipe japonaise, sacrée l'an dernier, laisse le n°1 filer chez Porsche pour 2016.

#2 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid : Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin, Mike Conway
Alexander Wurz, Toyota Racing
#2 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin, Mike Conway
#2 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin, Mike Conway
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima
#2 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin, Mike Conway
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima pitstop
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Sébastien Buemi and Kazuki Nakajima pitstop
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Sébastien Buemi and Kazuki Nakajima pitstop
#2 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid : Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin, Mike Conway
#2 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid : Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin, Mike Conway

Il n'y aura pas eu de podium pour Toyota à Shanghai, et surtout pas d'occasion d'y croire. Anonymes dans une course où les incidents les ont accablées, les deux TS040 Hybrid ont terminé aux cinquième et sixième rangs de la course, loin des Porsche et des Audi.

Un an après avoir conquis la couronne mondiale, le constructeur japonais rend officiellement son bien, qui file entre les mains de Porsche. Une destinée qui était déjà tracée depuis l'été et l'échec aux 24 Heures du Mans. Depuis, on sait que l'équipe est pleinement tournée vers 2016.

À Shanghai, les deux équipages ont eu leur lot d'ennuis, sur une piste détrempée pendant plus de la moitié de la course. Certains retiendront, comme un symbole, les deux sorties de piste quasiment simultanées d'Alexander Wurz et Kazuki Nakajima, au plus fort des averses.  

"J’ai commis une erreur quand il a commencé à pleuvoir assez fortement et j’ai perdu beaucoup de temps dans le bac à graviers", regrette le pilote nippon. "Je suis désolé pour l’équipe et surtout pour mes équipiers qui ont fait aujourd’hui, et comme toujours, de l’excellent travail."

Au terme d'une épreuve au sujet de laquelle il n'y a"rien de spécial à dire", de l'aveu même de Stéphane Sarrazin, les dirigeants de Toyota n'ont pas manqué de féliciter leurs successeurs avec fair-play.

"Ce fut une journée décevante", constate Toshio Sato, Team President de Toyota Racing. "Les conditions de piste ne nous ont pas été vraiment favorables et nous avons connu quelques problèmes, y compris un peu de malchance avec une crevaison lente pour la n°1. La météo a été très difficile pour tout le monde donc merci à l’équipe pour son travail très professionnel. Nous nous sommes battus autant que possible, mais malheureusement, cinquième et sixième sont les meilleures positions que nous pouvions espérer."

"Félicitations à Porsche pour sa victoire au Championnat du Monde des constructeurs. Nous avons été très fiers de porter le n°1 cette année et nous sommes tristes de le quitter, mais après quelques très bonnes performances, Porsche est digne d’être le champion suivant. Nous sommes sûrs de leur donner plus de fil à retordre l’année prochaine."

Le résumé vidéo de la course

Article suivant
Photos - Les vainqueurs de Shanghai par catégorie

Article précédent

Photos - Les vainqueurs de Shanghai par catégorie

Article suivant

Porsche répond à Ferrari en GTE Pro

Porsche répond à Ferrari en GTE Pro
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Shanghai
Lieu Shanghai International Circuit
Pilotes Stéphane Sarrazin , Alexander Wurz , Kazuki Nakajima
Équipes Toyota Racing
Auteur Basile Davoine