Toyota renoue avec la pole pour la première fois depuis 2014 !

partages
commentaires
Toyota renoue avec la pole pour la première fois depuis 2014 !
Par : Willy Zinck
15 avr. 2017 à 16:44

Après avoir nettement dominé les essais, l'équipe japonaise a confirmé en qualifications en monopolisant la première ligne, avec un avantage confortable sur les Porsche.

#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
Sébastien Buemi, Toyota Gazoo Racing
Jose Maria Lopez, Toyota Gazoo Racing
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, #7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
Kazuki Nakajima, TOYOTA GAZOO Racing
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez

Toyota n'a pas fait dans le détail en plaçant ses deux voitures sur la première ligne de la grille des 6 Heures de Silverstone. Et de quelle manière ! Après avoir survolé les trois séances d'essais libres, les deux TS050 Hybrid se sont emparées des deux premières places en distançant la Porsche la plus proche, la #1, à plus d'une seconde.

On savait déjà qu'après une année 2016 difficile marquée par son échec dans les derniers instants au Mans et par une unique victoire comme seul pain blanc lors des 6 Heures de Fuji, la marque japonaise avait mis les petits plats dans les grands cette saison pour tenter enfin de conjurer le mauvais sort. 

Les bonnes dispositions et toute la détermination de Toyota pour le nouvel exercice avaient d'ailleurs déjà été mises en exergue lors du Prologue à Monza, sur un circuit aux caractéristiques proches du Mans.

Mais le constructeur nippon vient de démontrer à Silverstone, en appliquant un kit aéro présentant de forts appuis, qu'il entendait bien jouer la gagner sur tous les tracés cette saison, et pas seulement sur la classique mancelle.

Et le moins qu'on puisse dire, c'est que ce kit donne pour le moment toute satisfaction, avec un sans-faute lors des essais libres, par l'intermédiaire de la #8, avant que la #7 ne prenne le relais en qualifications et signe un époustouflant 1'36"793, par le biais de Kamui Kobayashi, qui ne tarissait pas d'éloge envers son équipe après les qualifications. "Je suis vraiment ravi de mon tour ; je vois mal comment nous aurions pu aller plus vite. La voiture a été brillante et tout le monde dans l'équipe a fait du bon travail. Je remercie l'équipe pour tout le travail accompli durant l'hiver afin de préparer une voiture aussi rapide. Aujourd'hui, je n'ai fait que la dernière partie du travail. Être en pole position pour le début de la saison est fantastique."

Un record plus rapide de quatre secondes !

Il est vrai que le pilote japonais peut se féliciter d'avoir joué un grand rôle dans l'obtention de la pole position aujourd'hui, avec une référence quatre secondes plus rapide que tout autre temps réalisé jusqu'ici par une LMP1 sur le tracé anglais en vigueur depuis 2010.

Les deux pilotes de la #7, Kamui Kobayashi et Mike Conway s'en sont donc donné à cœur joie, un peu trop même, alors que le dernier cité a dû s'y reprendre à deux fois pour claquer un temps après une petite incartade hors-piste, en sortie du virage 9, qui avait invalidé son premier tour lancé. "Je suis content d'avoir la pole", reconnaissait le pilote anglais après-coup. "C'est un bon début. J'espère que nous allons conserver ce rythme lors de la course, mais il est certain que cela ne va pas être une bataille facile. J'ai été déçu de voir mon premier tour annulé, mais cela se passe parfois comme cela en qualifications. Le second tour était suffisant pour obtenir la pole avec une avance correcte, je me suis juste compliqué la tâche."

Mais les choses se sont finalement bien terminées, et Toyota renoue donc avec la pole position pour la première fois depuis les 6 Heures de Fuji 2014. La #7 retrouvera donc demain en première ligne la #8, très en vue lors des essais libres dont elle avait réalisé le meilleur temps lors de chacune des séances.

Un résultat qui satisfait amplement Anthony Davidson, qui se projette déjà sur la course. "Cela a été une bonne journée et c'est bien de voir les deux Toyota en première ligne. Cela faisait longtemps que nous n'avions pas vu cela", remarque le pilote anglais. Maintenant le plus dur reste à faire demain, et nous nous attendons à un défi encore plus relevé."

Prochain article WEC
Porsche, dans le dur, entend "mettre la pression" en course

Previous article

Porsche, dans le dur, entend "mettre la pression" en course

Next article

Qualifs - Toyota, au-dessus du lot, verrouille la première ligne

Qualifs - Toyota, au-dessus du lot, verrouille la première ligne

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Silverstone
Catégorie Qualifications
Lieu Silverstone
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions