Toyota sera prêt à bondir à Austin

C’est avec l’esprit définitivement tourné vers 2016 et le développement de sa nouvelle voiture que Toyota aborde la série de manches extra-européennes du WEC. 

Sur un circuit d’Austin où le constructeur japonais ne s’est jamais imposé, il s’agira de continuer à tirer la meilleure performance possible d’un package dominé par Porsche et Audi, tout en poursuivant l’acquisition d’expérience pour le futur. 

Sportivement, Toyota devra maintenir sa stratégie de course d’attente, sachant pertinemment qu’il faudra qu’un couac survienne parmi les quatre équipages de ses rivaux allemands pour pouvoir tirer les marrons du feu. Mais la détermination reste sans faille, qui plus est sur un tracé qui peut réserver quelques surprises. 

"Depuis le Nürburgring, l’équipe a travaillé dur pour préparer les voitures et analyser les meilleures stratégies pour cette course", souligne Toshio Sato, Président de l’équipe Toyota LMP1. "Nous sommes déterminés à nous battre pendant les courses à venir, même si ce ne sera pas facile. A Austin, les premières séances d’essais seront importantes pour nous permettre d’optimiser les réglages de la voiture et de finaliser la stratégie choisie pour la course."

Un mince espoir de podium

Au sein de l’équipage champion du monde du proto n°1, Anthony Davidson entend de rien lâcher. Le Britannique prévient : Toyota doit être irréprochable pour se montrer prêt à bondir en cas d’incident à l’avant au sein de la concurrence. 

"Jusqu’à présent, la fiabilité de tous les constructeurs LMP1 a été impressionnante et nous avons vu relativement peu d’incidents", admet-il. "Cela pourrait changer pour nos adversaires et dans ce cas, il nous faudra être là pour prendre l’avantage. Nous voulons remonter sur le podium et nous n’allons certainement pas baisser les bras."

La météo parfois capricieuse dans le ciel texan sera également un élément à surveiller de près. On se rappelle d’ailleurs de l’édition de l’année passée, marquée par des pluies diluviennes qui en avaient surpris plus d’un en piste. 

"Ce week-end, nous allons nous concentrer sur nos tâches en nous appliquant, sans commettre de fautes, pour tirer le meilleur de notre voiture", insiste Sébastien Buemi. "Nous savons que ce sera difficile, mais l’objectif est de faire le maximum et on ne sait jamais… Il pourrait pleuvoir, comme l’année dernière, ce qui nous donnerait quelques occasions."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Événement Austin
Circuit Circuit of the Americas
Équipes Toyota Racing
Type d'article Preview
Tags cota, endurance, lmp1, lone star le mans