Toyota va "réestimer" l'engagement d'une troisième voiture

Depuis son retour en LMP1 en 2012, Toyota n’a jamais dérogé à sa politique consistant à ne pas engager une troisième voiture lors des 24 Heures du Mans. 

Toujours en quête d’un premier succès sur la mythique épreuve mancelle, le constructeur japonais pourrait toutefois revoir sa copie en 2016, sous conditions. 

Depuis de nombreuses années, Audi engage un troisième proto au Mans. Par le passé, pour concurrencer la firme aux anneaux, Peugeot alignait également trois 908 dans la Sarthe. Porsche a fait de même dès cette saison, après son année d’apprentissage en 2014, avec le succès que l’on connait.

Toyota n’a jamais considéré cette option comme viable compte tenu de son niveau de ressources inférieur à celui de la concurrence, même après les critiques qui se sont abattues sur le constructeur nippon après son échec au Mans l’an dernier, alors que la TS040 Hybrid était clairement la plus rapide du LMP1. 

Ne pas compromettre le développement

Tandis qu’une augmentation des ressources est actée pour 2016 afin de revenir à la hauteur d’Audi et Porsche, Toyota s’autorise à évoquer la perspective d’un engagement d’un troisième proto au Mans. Mais Pascal Vasselon est catégorique : cette hypothèse ne sera possible que si elle n’entrave pas le développement. 

"On aura toujours la même approche", insiste le directeur technique de Toyota à Motorsport.com. "En fonction du niveau de ressources réel que l’on va avoir - puisque l’on sait qu’il va changer mais ce n’est pas encore complètement finalisé - nous allons voir si le budget de la troisième voiture nous est possible ou pas sans amputer trop le développement." 

"Les années précédentes c’était clairement impossible, mais maintenant la question va se reposer. Actuellement je ne peux pas vous donner cette réponse car nous n’avons pas encore exactement le niveau de ressource. On sait que ça va augmenter, on sait que ce ne sera jamais au niveau d’Audi et Porsche, ça c’est clair, mais on va augmenter par rapport aux années précédentes, et il va nous falloir réestimer si le budget troisième voiture est acceptable ou pas."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC , 24 heures du Mans
Équipes Toyota Racing
Type d'article Actualités
Tags endurance, le mans, lmp1