Une victoire "douce-amère" pour Ferrari

partages
commentaires
Une victoire
Par :
, Motorsport.com Switzerland
9 mai 2016 à 12:02

Heureuse d'avoir enregistré la victoire de la 488 GTE de Davide Rigon et Sam Bird à Spa, l'équipe Ferrari AF Corse regrette également la casse mécanique à 10 minutes de l'arrivée de la voiture de Bruni et Calado, alors en tête.

#71 AF Corse Ferrari 488 GTE: Davide Rigon, Sam Bird
Podium LMGTE Pro : les vainqueurs Davide Rigon, Sam Bird, AF Corse, les deuxièmes, Marino Franchitti, Andy Priaulx, Harry Tincknell, Ford Chip Ganassi Racing, les troisièmes, Richie Stanaway, Jonathan Adam, Fernando Rees, Aston Martin Racing
#71 AF Corse Ferrari 488 GTE: Davide Rigon, Sam Bird
#71 AF Corse Ferrari 488 GTE: Davide Rigon, Sam Bird
#71 AF Corse Ferrari 488 GTE: Davide Rigon, Sam Bird
#71 AF Corse Ferrari 488 GTE: Davide Rigon, Sam Bird
#51 AF Corse Ferrari 488 GTE: Gianmaria Bruni, James Calado
#51 AF Corse Ferrari 488 GTE: Gianmaria Bruni, James Calado
#83 AF Corse Ferrari 458 Italia: Francois Perrodo, Emmanuel Collard, Rui Aguas

Vainqueurs du GTE Pro à l'issue de la manche d'ouverture à Silverstone, Sam Bird et Davide Rigon ne pensaient sûrement par réitérer leur performance à Spa, alors que la fin de l'épreuve se profilait. Certes, les deux hommes avaient signé la pole position lors des qualifications, mais Sam Bird perdait immédiatement son avantage au départ au profit de la voiture sœur, alors pilotée par Gianmaria Bruni.

L'Italien traçait son chemin mais Bird s'accrochait au sillage du pilote italien, jusqu'à ce que le Britannique perde une dizaine de secondes en sortant large à Pouhon. Pire encore, plus tard, pour l'équipage de la n°71, qui perdait près de trente secondes après un mauvais timing de ravitaillement, les deux hommes effectuant leur arrêt alors que la course, neutralisée les minutes précédentes, venait d'être relancée.

Alors que Bruni et Calado semblaient s'acheminer vers leur première victoire de la saison, emmenant un doublé Ferrari AF Corse, la n°51 devait renoncer à… dix minutes du but sur ennui mécanique, laissant le champ libre à Rigon et Bird, qui remportaient leur deuxième succès de rang, de manière inespérée cette fois.

"Ce fut un dimanche parfait durant cinq heures et cinquante minutes, et cela s'est transformé en après-midi doux-amer", commente Antonello Coletta, responsable des activités sportives GT de Ferrari. "Je suis satisfait de la prestation de la 488 GTE, et je félicite Davide et Sam pour leur formidable début de saison. Je suis en revanche également très déçu du problème qui a touché la voiture n°51 à 10 minutes de la fin d'une course que "Gimmi" et James auraient mérité de remporter."

"La course a également montré que la 488 GTE évoluait bien. La prochaine manche, ce sont les 24 Heures du Mans, et je suis certain que sur ce terrain, nous verrons enfin le vrai potentiel de nos adversaires."

Arriver premiers de cette manière n'est pas très satisfaisant. Mais c'est la course, et nous devons l'accepter.

Sam Bird.

"Avant tout, je dois dire que je suis désolé pour les problèmes rencontrés par la voiture n°51", commentait Davide Rigon à l'issue de la course. "Cela me désole surtout pour James, qui aurait pu décrocher sa première victoire en WEC. De notre côté, je peux dire que tout s'est bien passé pour nous. La voiture était encore meilleure qu'en qualifications et nous arrivions à suivre le rythme de nos équipiers sans trop de difficultés."

"Nous avons fait le plein au championnat, et je ne m'y attendais pas", se réjouit pour sa part Sam Bird. "Bien sûr, cette victoire est différente de celle de Silverstone, et arriver premiers de cette manière n'est pas très satisfaisant. Mais c'est la course, et nous devons l'accepter."

En GTE-Am, la Ferrari 458 AF Corse de Emmanuel Collard, François Perrodo et Rui Aguas a décroché la deuxième place, après avoir écopé d'un drive through durant la course pour dépassement des limites de la piste.

Article suivant
Alpine s'impose au bout du suspense en LMP2

Article précédent

Alpine s'impose au bout du suspense en LMP2

Article suivant

Des satisfactions et une frayeur pour Aston Martin à Spa

Des satisfactions et une frayeur pour Aston Martin à Spa
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Spa-Francorchamps
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Sam Bird , Davide Rigon
Auteur Emmanuel Rolland
Be first to get
breaking news