Le WEC envisage des courses de 12 heures

partages
commentaires
Le WEC envisage des courses de 12 heures
Par : Gary Watkins
4 sept. 2018 à 07:00

Le FIA WEC pourrait créer des courses de 10 ou 12 heures à l'avenir.

Le départ des 6 Heures de Silverstone
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#29 Racing Team Nederland Dallara P217: Frits van Eerd, Giedo van der Garde, Nyck de Vries
Le départ des 6 Heures de Silverstone
L'ambiance sur la grille de départ
#29 Racing Team Nederland Dallara P217: Frits van Eerd, Giedo van der Garde, Nyck de Vries
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Alex Lynn, Maxime Martin
Vainqueur LMP2 : #38 Jackie Chan DC Racing Oreca 07 Gibson: Ho-Ping Tung, Gabriel Aubry, Stephane Richelmi
L'ambiance sur la grille de départ
Les voitures dans le parc fermé
Les fans

Directeur général du FIA WEC, Gérard Neveu s'est dit ouvert à l'idée de courses plus longues, en marge de la présentation du calendrier 2019-2020. Ce dernier inclut déjà un mélange d'épreuves d'une durée de quatre, six et huit heures, en plus des 24 Heures du Mans.

"Nous pourrions inclure une course de dix heures quelque part", explique-t-il. "Tout est ouvert, mais nous devons tenir compte de nombreux paramètres, des souhaits des promoteurs, du format du meeting, de la météo, de la télévision. Nous devons également être prudents quant à l'ajout de temps de piste, car cela implique des coûts supplémentaires."

Gérard Neveu insiste sur le fait qu'il n'y a aucun projet pour organiser une course qui soit plus longue que 12 heures, ni plus courte que quatre heures : "Quatre heures, c'est le minimum en Endurance".

Les concurrents du WEC semblent ouvert à l'idée de voir l'une des épreuves actuelles durer plus longtemps.

"J'aime l'idée ; je pense qu'une course de 12 heures serait une bonne idée", estime Sam Hignett, dont l'équipe Jota Sport exploite les Oreca du Jackie Chan DC Racing en LMP2. "Cela ajouterait des coûts, évidemment, mais ça n'en fait pas un échec assuré car il y a déjà des solutions pour les coûts."

Lire aussi :

Gérard Neveu a précisé que l'idée de mettre en place des formats différents concernant la durée des courses était directement issue du sondage mondial mené auprès des fans l'année dernière, en collaboration avec Motorsport Network, et du désir de "créer une histoire différente" pour chaque course.

Silverstone et Shanghai vont voir leur durée réduite à quatre heures, tandis que la course de Bahreïn durera huit heures en 2018-2019, tout comme les 1000 Miles de Sebring figurant au menu de l'actuelle Super Saison.

Spa et Fuji restent sur une durée de six heures, tout comme Interlagos, de retour au calendrier pour la première fois depuis 2014.

À Silverstone, on se dit à l'aise avec ce changement en dépit de l'historique de l'épreuve, très lié à une durée de six heures ou, précédemment, de 1000 kilomètres.

"Nous ne pensons pas que ce soit négatif pour l'événement", rassure Stuart Pringle, directeur général du circuit britannique. "Bien sûr, il y aura certains fans inconditionnels qui seront déçus, mais pour de nombreux autres spectateurs, la réduction de la durée est positive. Nous essayons de bâtir un événement familial avec le WEC."

La manche de Sebring en 2020 reste provisoire pour le moment, avant sa première édition de 1000 Miles en mars prochain.

Gérard Neveu a fait savoir qu'aucune décision ne pourrait être prise avant que le WEC n'ait "fait l'expérience d'une première course", qui se déroulera en lever de rideau des 12 Heures de Sebring.

L'épreuve de Shanghai se tiendra le 10 ou le 17 novembre 2019, et le WEC travaille avec la FIA pour éviter un clash de date avec la Coupe du monde FIA GT à Macao.

Prochain article WEC
Vergne remplacera Duval à Fuji

Previous article

Vergne remplacera Duval à Fuji

Next article

Manor de retour en WEC avec une seule Ginetta

Manor de retour en WEC avec une seule Ginetta
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Auteur Gary Watkins
Type d'article Actualités