Le WEC ne modifiera plus les performances des LMP2 en 2021

Par la voix de son président, Frédéric Lequien, le Championnat du monde d'Endurance de la FIA a confirmé que les performances des Hypercar pourraient être revues à la hausse, tandis que les LMP2 ne recevront aucun handicap supplémentaire, dans le but d'augmenter la différence de rythme entre les deux catégories.

Le WEC ne modifiera plus les performances des LMP2 en 2021

La saison 2021 du Championnat du monde d'Endurance de la FIA voit l'arrivée d'une nouvelle catégorie, l'Hypercar, en remplacement de la défunte LMP1. Cependant, les performances des Toyota GR010 et des Alpine A480 tout au long du Prologue et des essais libres des 6 Heures de Spa-Francorchamps, première manche de l'année, ont souligné le manque de rythme des Hypercar face aux prototypes LMP2, parfois les plus rapides sur la feuille des temps, même si les choses se sont inversées très nettement à partir des EL3 et des qualifs.

Pourtant, Frédéric Lequein, et Pierre Fillon, président de l'Automobile Club de l'Ouest, ont exclu la mise en place de nouveaux changements techniques sur les LMP2 au terme des 6 Heures de Spa-Francorchamps. "Nous ne toucherons pas aux LMP2. Nous ne réduirons pas les performances des LMP2", a déclaré Lequein, qui a remplacé Gérard Neveu à la présidence du WEC. Fillon a ajouté : "Nous ne ralentirons pas les LMP2, nous en avons fait [déjà] beaucoup. Aujourd'hui, la question concerne les performances des Hypercar."

Lire aussi :

La puissance des LMP2 a été réduite de 50 kW, soit 65 ch, et leur poids a augmenté de 20 kg en 2021. De plus, les prototypes sont dans l'obligation d'utiliser un package aérodynamique à appui faible sur tous les circuits du calendrier. Ces mesures visent à replacer les LMP2 derrière les Hypercar, qui accusent environ cinq secondes de retard sur les LMP1 sur un tour.

Mercredi, lors du Prologue de Spa, Lequein et Fillon avaient déjà campé sur leur position. L'ACO et la FIA, qui rédigent conjointement le règlement du WEC, ont indiqué qu'aucune décision ne sera prise avant l'analyse des données récoltées tout au long des 6 heures de Spa-Francorchamps.

À la suite de la demande de Toyota concernant une modification de la Balance de Performance (BoP) des deux premières catégories du WEC, l'ACO et la FIA ont organisé une conférence de presse alors que la GR010 avait à ce moment-là été devancée par les LMP2 lors de trois des quatre séances du Prologue, en début de semaine.


Lequein a indiqué : "Nous devons juste nous rappeler que c'est le début de l'histoire. Nous allons attendre la fin de la course pour avoir des faits, des choses sur lesquelles nous pouvons vraiment travailler. Après la course, avec toutes les données, nous verrons si nous devons faire quelque chose ou pas." Fillon a pour sa part déclaré qu'il était important que les législateurs ne "tirent pas de conclusions trop rapides".

Le président du WEC a souligné que l'organisateur avait toujours l'intention de faire de la catégorie Hypercar, qui incorpore les machines LMH et les LMP1 d'Alpine, la catégorie la plus rapide. "Il n'y a aucun doute sur le fait que l'Hypercar sera la catégorie reine, aucun doute", a-t-il assuré.

Le directeur technique de Toyota Gazoo Racing Europe, Pascal Vasselon, a déclaré que l'augmentation de la puissance totale du moteur au-delà des 520 kW (environ 700 ch) actuels ne serait pas possible à court terme, tout en soulignant que la réduction du poids implique normalement des pièces à long délai de livraison.

Les 6 Heures de Spa s'élanceront samedi 1er mai à 13h30 et seront à suivre en direct sur Motorsport.tv

partages
commentaires
Toyota s'offre la pole position des 6 Heures de Spa !
Article précédent

Toyota s'offre la pole position des 6 Heures de Spa !

Article suivant

Les Porsche de Project 1 ne prendront pas le départ des 6H de Spa

Les Porsche de Project 1 ne prendront pas le départ des 6H de Spa
Charger les commentaires