Le WEC accueillera à nouveau du public à Monza

Les spectateurs seront autorisés à assister au Championnat du monde d'Endurance, lors des 6 Heures de Monza, pour la première fois depuis près d'un an et demi.

Le WEC accueillera à nouveau du public à Monza

Si le nombre exact n'a pas encore été fixé définitivement, le petit public qui sera autorisé à assister aux 6 Heures de Monza le 18 juillet constituera le premier à pouvoir être témoin en personne d'une manche du WEC depuis l'épreuve d'Austin de la saison 2019-2020 en février de l'an passé. Cette autorisation ne concernera toutefois que la journée de la course.

Lire aussi :

Pierre Fillon, le président de l'Automobile Club de l'Ouest, promoteur du WEC, a indiqué à Portimão le week-end dernier que ce nombre se situerait "en dessous des 10'000" personnes. La discipline et le circuit travaillent en ce moment avec les autorités italiennes pour déterminer la taille exacte du public qui pourra garnir une tribune dans la ligne droite des stands.

Frédéric Lequien, directeur général du WEC, a déclaré : "Nous sommes extrêmement heureux de pouvoir accueillir à nouveau certains de nos fidèles fans au sein du WEC. Je tiens à remercier tout le monde à l'Autodromo Nazionale di Monza ainsi que les autorités italiennes pour avoir rendu cela possible. Je tiens également à remercier nos fans pour leur patience et leur soutien inconditionnel."

Les billets seront vendus à l'avance et les sièges attribués au moment de l'achat. En cas de changement de situation et d'abandon de l'accueil de spectateurs, les tickets déjà vendus seront remboursés pleinement.

Cette annonce intervient quelques jours après l'officialisation d'un public de 50'000 spectateurs autorisé pour les 24 Heures du Mans au mois d'août.

Aucune garantie pour Fuji

Dans le même temps, des questions se posent toujours au sujet de la manche de Fuji, en dépit de l'optimisme autour des Jeux Olympiques de Tokyo. "Le WEC est en contact régulier avec l'équipe du Fuji Speedway avant les 6 Heures de Fuji, qui doivent se tenir au Japon du 24 au 26 septembre", peut-on lire dans un communiqué de la discipline.

"La pandémie de COVID-19 continue de nous confronter à des défis, et la FIA, le WEC et son promoteur japonais travaillent en étroite collaboration pour déterminer si l'événement peut avoir lieu comme prévu. Une décision sera annoncée dans les semaines à venir."

Les Jeux Olympiques de Tokyo, qui se dérouleront de fin juillet à début août, vont bénéficier d'une dérogation spéciale aux règles strictes de quarantaine du Japon. Aucune dérogation à la période d'auto-isolement de 14 jours n'a en revanche été accordée jusqu'à présent aux épreuves de sport automobile.

Lequien a déclaré que la course de Fuji serait remplacée par un événement en Europe si elle ne pouvait avoir lieu. Les règles de la série exigent un minimum de six courses, y compris Le Mans, pour que le WEC conserve son statut de Championnat du monde.

partages
commentaires
Peugeot présentera son Hypercar début juillet
Article précédent

Peugeot présentera son Hypercar début juillet

Article suivant

Glickenhaus révèle les pilotes de ses deux Hypercars à Monza

Glickenhaus révèle les pilotes de ses deux Hypercars à Monza
Charger les commentaires