Atkinson vise un volant en Rallycross FIA pour 2016

partages
Atkinson vise un volant en Rallycross FIA pour 2016
Par : Jean-Philippe Vennin
15 août 2015 à 08:16

Chris Atkinson et Stéphane Prévot, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Chris Atkinson
Chris Atkinson et Stéphane Prévot, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Chris Atkinson
Chris Atkinson et Stéphane Prevot, Citroen C4 WRC, Citroen Junior Team
Chris Atkinson et Stéphane Prévot, Subaru WRT Subaru Impreza 2007 WRC
Chris Atkinson et Stéphane Prévot, Subaru WRT Subaru Impreza 2007 WRC

Le Championnat du Monde de Rallycross n’en finit plus d’attirer des pilotes venus du rallye comme du circuit. Le dernier à déclarer sa flamme est Chris Atkinson. L’Australien, ancien pilote titulaire chez Subaru en WRC, espère en effet trouver un volant à plein temps en World RX pour 2016.

Je trouve le concept génial,” dit l’ancien compagnon d’écurie de Petter Solberg, lui-même retourné à ses premières amours il y a deux ans non sans succès. “J’ai toujours trouvé très bon le format du rallycross et on peut voir maintenant combien c’est le cas en observant à quel point le Championnat du Monde FIA grandit. Les constructeurs arrivent et la compétition évolue pour arriver à un stade où elle est beaucoup plus professionnelle.”

Quatre podiums en WRC

Après avoir remporté deux fois le Championnat Asie-Pacifique des Rallyes en catégorie Super 1600 (2003 et 2004), Atkinson a intégré l’équipe officielle Subaru en WRC dès 2005. Il y a couru, aux côtés de Petter Solberg donc, jusqu’au retrait de la marque en 2009 avec quatre 3e places pour meilleurs résultats et la 5e position comme meilleur classement au Championnat en 2008.

Après avoir disparu des radars du WRC pendant deux saisons, il y a fait son retour en 2012 pour une manche au sein du Monster World Rally Team de Ken Block, aujourd’hui très impliqué en Rallycross mais aux États-Unis. Il n’a eu depuis que des participations épisodiques à se mettre sous la dent, dont deux avec Citroën en 2012 et 2013 puis deux avec Hyundai la saison dernière.

Les WRC sont incroyables mais ces voitures de rallycross sont presque deux fois plus puissantes [avec 600 chevaux – NDLR]. Toute personne qui en a piloté une vous dira que c’est à couper le souffle – vous savez, passer de zéro à 100 km/h en 1,8 à 2 secondes, c’est impressionnant à chaque fois.”

En gros, on est dans une vraie arme avec huit autres fous furieux qui n’attendent que de sortir du premier virage... et pas en marche arrière!

Chris Atkinson

Atkinson a donc intégré la structure Roots Management International afin de l'aider dans sa recherche d'un volant.

Courir dans ce championnat serait vraiment un plaisir,” conclut-il. “En gros, on est dans une vraie arme avec huit autres fous furieux qui n’attendent que de sortir du premier virage... et pas en marche arrière! Je suis impatient d’explorer les opportunités qui pourraient s’offrir à moi d’être sur la grille en 2016.”

Prochain article World Rallycross

Next article

Lohéac, capitale mondiale du Rallycross ce week-end

Lohéac, capitale mondiale du Rallycross ce week-end

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Pilotes Chris Atkinson
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités